Le maillon faible de l'OL, Astra le connaissait

Le maillon faible de l'OL, Astra le connaissait

Photo Icon Sport

Si l’OL peut nourrir quelques regrets quant au match retour des barrages d’Europa League contre le FC Astra, ce n’est pas cette rencontre qu’Hubert Fournier garde en mémoire : « C’est la seconde période à Gerland qui nous a mis un handicap », a en effet déclaré l’entraîneur lyonnais en conférence de presse ce vendredi. Car c’est au cours de ces 45 minutes que la défense des Gones a totalement pris l’eau face aux vagues offensives roumaines fatales à deux reprises. Un scénario prévu par les joueurs du FC Astra, lesquels avaient constaté d’évidentes faiblesses défensives en visionnant les matchs de l’OL.

« On savait que notre arme était la fulgurance de nos contres. On avait pu voir l’OL en vidéo, et on connaissait leurs difficultés au niveau défensif, a révélé le Français du club roumain Vincent Laban à Foot Mercato. Ces difficultés sont aussi dues, je pense, aux nombreuses absences qu’ils ont. On savait en tout cas qu’on avait quelque chose à faire à ce niveau-là. Après, on n’a pas non plus trop adapté notre jeu en fonction de l’OL, on voulait simplement rester solides derrière dans un premier temps pour ensuite laisser nos attaquants s’exprimer. » Bonne pioche pour le FC Astra, qui a en plus hérité d’un tirage plutôt ouvert en tombant dans le groupe de Salzbourg, du Dinamo Zagreb et du Celtic. 

Share