La mauvaise réputation de la jeune cible de l'OL

La mauvaise réputation de la jeune cible de l'OL

Photo Icon Sport

Comme nous vous l’indiquions ce vendredi matin, l’Olympique Lyonnais serait proche de boucler le transfert de Maxwell Cornet. L’attaquant de Metz correspond parfaitement au profil décrit par Jean-Michel Aulas puisqu’il s’agit d’un jeune joueur prometteur (18 ans) qui ne devrait pas ruiner l’OL étant donné que son contrat expire en juin prochain. C’est d’ailleurs à cause de ce bail que Cornet est en conflit avec son club formateur, d’où sa mise à l’écart du groupe professionnel depuis le début de la saison. L’international français chez les U19 refuse de prolonger depuis plusieurs mois en raison d’un désaccord avec ses dirigeants sur le plan salarial, ce qui a le don d’agacer le vice-président messin Carlo Molinari.

« Le foot n'est que le reflet de la société. Il y a en effet de plus en plus d'argent et les jeunes sont trop impatients, plus exigeants. L'environnement est néfaste. L'influence des parents et des agents est terrible. Nous, on a l'exemple de l'attaquant Maxwell Cornet, avait évoqué le dirigeant en novembre dernier dans L’Equipe. Je lui souhaite de réussir, mais je ne suis pas sûr qu'il emprunte le bon chemin. Il répond trop aux sirènes. Certains pères ne sont pas raisonnables, ils se projettent trop et provoquent l'échec de leur fils. Varane et Pogba sont les exceptions qui confirment la règle. » L’OL est prévenu, même si le club rhodanien a l’habitude de gérer les états d’âmes des jeunes joueurs.

Share