L'OL, une équipe « de parvenus avec la grosse tête »

L'OL, une équipe « de parvenus avec la grosse tête »

Photo Icon Sport

Les joueurs de l’Olympique Lyonnais doivent avoir les oreilles qui sifflent depuis la défaite face au Paris Saint-Germain, samedi soir à Montréal, laquelle intervient une semaine jour pour jour après la gifle prise contre Arsenal. Vincent Duluc, qui suit l’OL depuis très longtemps pour le compte de l’Equipe, y va de bon coeur au moment de commenter la performance de l’équipe de Jean-Michel Aulas lors de cette phase de préparation. Les mots sont durs, mais Vincent Duluc a le mérite de dire tout haut ce que certains pensent tout bas.

« Et les Lyonnais, dans tout ça ? S'ils ne s'en rendent pas compte, il faut leur rendre service : certains d'entre eux se comportent sur le terrain comme des parvenus, et ils ne sont pas une équipe, actuellement. La tête ne suit pas parce qu'elle ne passe plus par la porte du vestiaire. Ils ne font pas d'efforts les uns pour les autres, et si le 4-3-3 avec trois joueurs naturellement axiaux n'a eu aucun sens, c'est d'abord l'attitude de l'OL qui pose problème (…) À Lyon, la semaine sera brûlante, après que le recadrage présidentiel, dans la foulée de la déroute à Arsenal, est entré dans une oreille pour ressortir par l'autre. Le bilan de l'OL depuis le début de la préparation ? 14 buts encaissés, 2 buts marqués. Les transferts des jours à venir modifieront peut-être l'atmosphère, mais Lyon a surtout besoin de recommencer à faire des efforts », écrit le journaliste, pas tendre avec une formation dont il connaît les moindres secrets. 

Share