Duluc pointe là où ça coince pour l'OL

Duluc pointe là où ça coince pour l'OL

Photo Icon Sport

Journaliste de l'Equipe en charge de couvrir notamment l'actualité de l'Olympique Lyonnais, un club qui lui est cher, Vincent Duluc n'est pas emballé par le jeu proposé actuellement par l'OL. Et si la défense rhodanienne a souvent été pointée du doigt ces dernières saisons, c'est cette fois le secteur offensif qui est fautif estime notre confrère, lequel se sert du match à Troyes pour donner du corps à ses arguments. « En L1, on peut donc être deuxième en jouant comme Lyon. Cette équipe qui ne va pas très bien, mais pas très mal non plus, compte un point de moins, seulement, que la saison dernière à la même époque. La voilà sur le podium, encore, derrière un intouchable Paris-SG dont l'OL est le dauphin en termes de possession du ballon. Pourtant, quiconque a assisté à Troyes-Lyon samedi, qui a vu l'OL souffrir à onze contre dix et secouru par un penalty logique mais tardif, sait ce qui cloche : dans le jeu, l'animation offensive reste souffreteuse, souligne Vincent Duluc, qui avoue que les joueurs de l’Olympique Lyonnais ne sont plus du tout dans le bon tempo. S'il ne faut jamais oublier l'absence de Fekir, il faut l'évacuer pour ne pas réduire le débat à cette donnée jusqu'à son retour, en avril. Et constater que l'embellie face à Toulouse , en termes de mouvement, de simplicité et d'efficacité, n'a pas eu de prolongement à Troyes. À une circulation de balle trop lente et un nombre de touches trop élevé, les Lyonnais ont ajouté des passes inutiles, une mauvaise manière de montrer qu'ils peuvent jouer les uns avec les autres. Actuellement, ils transforment le jeu trop lentement. »

Et le journaliste du quotidien sportif de rappeler qu'Alexandre Lacazette n'a marqué que deux buts cette saison contre dix l'an dernier au même stade de la compétition, et que l'OL avait également trois des quatre meilleurs passeurs décisifs de L1 (Lacazette, Ferri et Njie avec 4 passes décisives), alors que cette saison Mathieu Valbuena, leader dans ce domaine à Lyon, en compte deux...

Share