Aulas n'aura jamais été aussi heureux d'être dans le vert

Aulas n'aura jamais été aussi heureux d'être dans le vert

Photo Icon Sport

La croissance aperçue lors de la divulgation des comptes du premier trimestre la semaine dernière a mis en appétit Jean-Michel Aulas. Lors d’une conférence de presse, le président lyonnais a affirmé que ce rétablissement spectaculaire lié aux transferts estivaux et au retour en Ligue des Champions allait se poursuivre pendant toute la saison, avec notamment l’entrée dans le Grand Stade au début de l’année 2016. Des évènements qui devraient permettre à OL Groupe de connaître enfin des bénéfices, après six années de pertes, et notamment une saison 2014-15 avec 21,4 ME de déficit. Au total, sur ces six dernières années, OL Groupe a perdu plus de 150 ME, mais cela devrait s’arrêter là a assuré Jean-Michel Aulas. 

« Notre budget est calé de manière telle que nous devrions être non seulement à l'équilibre, mais bénéficiaires. La société devrait dégager un excédent brut d'exploitation très significatif », a promis le président lyonnais, qui sait que les grands clubs européens dégagent tous de sérieux revenus avec leur stade, et que cela devrait être le cas avec la nouvelle enceinte de l’OL, notamment grâce à sa plus grande capacité, aux loges et au naming.

Share