Remonté, le Prince Albert II veut un Monaco royal

Remonté, le Prince Albert II veut un Monaco royal

Photo Icon Sport

Après le changement de stratégie de l’AS Monaco, force est de constater que la formation entraînée par Leonardo Jardim est moins compétitive. Ce qui ne plait pas du tout au Prince Albert II.

Pour répondre aux départs des cadres Kondogbia, Kurzawa, Ferreira Carrasco, Berbatov ou Abdennour, l’AS Monaco est restée fidèle à sa nouvelle philosophie. Ce sont donc des jeunes joueurs à fort potentiel qui ont débarqué sur le Rocher cet été. Des paris à long terme qui ne portent pas encore leurs fruits, d’où l’agacement du Prince Albert II. « Il aurait pu y avoir une volonté plus forte d’achat de joueur pendant le mercato, l’effectif de jeunes joueurs, certes talentueux, ne suffit pas pour maintenir de bons résultats, a-t-il récemment dénonce dans Monaco-Matin. (...) Mais Monsieur Rybolovlev, je crois, avait d’autres préoccupations que le football, et n’a pas voulu s’investir complètement. » 

Vasilyev, info ou intox ?

Et quand le Prince parle, le club et son vice-président Vadim Vasilyev s’inclinent. « Le Prince est le supporter numéro 1 du club et il est normal qu'il affiche son opinion sur les résultats sportifs. Nous ne sommes également pas satisfaits de la situation sportive actuelle. Mais nous sommes persuadés que nous allons nous améliorer et atteindre nos objectifs, a rassuré le dirigeant dans les colonnes de L’Equipe. Si on veut jouer les premiers rôles, il faut renforcer l’équipe. Le Prince a bien sûr été associé à la stratégie sportive et nous continuerons de prendre toutes les décisions majeures en concertation avec lui. » Reste à savoir si Monaco a vraiment l’intention d’améliorer son effectif, ou si Vasilyev a seulement tenté de calmer le Prince Albert II.

Share