Et soudain, Martial a découvert l’entraînement à l’ASM

Et soudain, Martial a découvert l’entraînement à l’ASM

Photo Icon Sport

Lorsque Leonardo Jardim évoque le manque de professionnalisme des jeunes joueurs français, il y a fort à parier qu’Anthony Martial soit concerné. Car l’attaquant formé à Lyon est aussi connu pour son talent que pour sa nonchalance, d’où son faible temps de jeu à l’AS Monaco. Mais le club de la Principauté étant en lice sur quatre tableaux, Martial en a profité pour s’illustrer avec deux buts inscrits depuis la reprise. Il faut dire que l’international Espoirs français s’est mis au travail, notamment grâce aux conseils de Didier Deschamps, le sélectionneur de l’équipe de France.

« Oui, à l’entraînement je me sens beaucoup mieux et ça commence à se voir pendant les matchs. Je suis mieux physiquement et mentalement. Je commence à jouer et ça me fait du bien. J’ai pris conscience que le talent ne suffisait pas et qu’il fallait beaucoup travailler à l’entraînement, et ça commence à payer, s’est réjoui l’avant-centre en conférence de presse. C’est à moi de montrer que je suis capable de faire de bonnes choses. Je sais que je semble nonchalant mais ce n’est pas vrai et je dois forcer ma nature pour faire disparaître ça. Je pense être sur la bonne voie car le coach me dit que je dois continuer comme à l’entraînement. Le déclic s’est produit quand Didier Deschamps est venu assister à l’entraînement il y a deux-trois mois. Il m’a dit que j’avais le talent pour faire de belles choses mais que je devais beaucoup travailler aux entraînements pour y parvenir. » Mieux vaut tard que jamais, même si Martial n’a encore que 19 ans.

Share