Pour Riolo, Labrune n’a plus qu’une chose à faire à l’OM

Pour Riolo, Labrune n’a plus qu’une chose à faire à l’OM

Photo Icon Sport

Les vacances de Vincent Labrune, la trêve internationale et un simple match amical au programme, le début du mois de septembre s’annonçait presque calme à l’OM. C’était sans compter sur la sortie médiatique surréaliste de Marcelo Bielsa, qui a fusillé son président, son manque de communication et de concertation sur le marché des transferts, et ses mensonges. Une véritable balle dans le pied du président olympien, qui a longtemps expliqué avoir donné carte blanche à l’Argentin pour reconstruire l’OM, ce qui ne semble finalement pas être du tout le cas. Pour Daniel Riolo, la situation n’est plus tenable, mais il faudra pourtant bien que ça tienne. Et pour cela, une seule solution : que l’OM gagne, et beaucoup. 

« Absolument fou les propos de Marcelo Bielsa. Normalement un président ne peut pas supporter ça. Mais Labrune est prisonnier et ne pourra pas le virer. En même temps à la place de Labrune, je dis rien et je prie pour que les résultats soient bons. Rien d'autre à faire... », a expliqué le journaliste de RMC, qui sait bien que Marcelo Bielsa a toujours aimé vivre dans le conflit, et que cette situation pourra passer au second plan tant que Marseille jouera le haut du tableau. 

Share