OM : Marseille a refusé Cruyff, Labrune s'explique

OM : Marseille a refusé Cruyff, Labrune s'explique

Photo Icon Sport

La saison de l'Olympique de Marseille aurait-elle été différente si le président Vincent Labrune avait choisi un autre entraîneur pour succéder à Marcelo Bielsa en août dernier ? Possible. En revanche, on sait désormais que le 13e de Ligue 1 aurait pu profiter d'un technicien de renom.

Comme nous vous l'indiquions la semaine dernière, le Real Madrid aurait tenté de placer Zinédine Zidane sur le banc marseillais. Et ce n'est pas tout. L'agent de joueurs Karim Aklil avait tout fait pour installer Johan Cruyff à la Comanderie en passant par Stéphane Courbis, le représentant du gardien olympien Steve Mandanda. Mais afin de privilégier le dossier Michel, licencié en avril dernier, Labrune avait vite écarté la piste du Néerlandais qui aurait pu intégrer la direction. Un choix que le patron de l'OM assume parfaitement.

« Oui, Stéphane Courbis m’a effectivement parlé de Johan Cruyff l’été dernier. Cette histoire a duré une dizaine de secondes. J’ai demandé à Stéphane de quoi il s’agissait. Comme il n’a pas su me répondre, on en est restés là. Il n’y a jamais eu de relance, ni de suite, a expliqué le patron de l'OM à France Football. Il faut bien comprendre dans quelle situation nous étions à ce moment-là : Bielsa venait de plaquer le club, on avait tout juste fait venir Michel et on devait absolument faire le max pour boucler tous les transferts, départs et arrivées, afin de tenter de vite rétablir une situation déjà explosive en termes de résultats et de contexte. »

Cruyff, l'OM n'avait pas les moyens

« Franchement, je n’avais pas une minute pour me pencher sur quoi que ce soit d’autre. Pourtant, j’aurais été ravi de ne serait-ce que boire un verre avec Johan Cruyff pour parler football avec cet immense Monsieur, a reconnu Labrune. Mais il n’y avait aucune chance de pouvoir collaborer, vu les finances du club. Quant à la possibilité d’intervenir sur la formation, ce que vous m’apprenez, c’est la preuve que les intermédiaires étaient très mal informés puisque l’OM n’a pas directement la main sur le centre de formation, qui n’est pas géré par le club mais par l’association. Il n’y avait donc là aucune possibilité. » Rappelons que Cruyff est décédé le 24 mars dernier en raison d'un cancer du poumon.

Share