OM : Labrune n'a pas que des défauts, la preuve...

OM : Labrune n'a pas que des défauts, la preuve...

Photo Icon Sport

Accusé de tout et de n'importe quoi par certains supporters de l'Olympique de Marseille, Vincent Labrune se tient dans l'ombre depuis quelques semaines, conscient que ses propos pourraient permettre à ses haters de revenir à la charge. Cependant, si le président de l'OM a les oreilles qui sifflent, un de ses détracteurs admet qu'il a quand même été celui qui est allé chercher Marcelo Bielsa, alors que bien peu de monde le connaissait en France. Malheureusement, la greffe n'a pas pris et devinez à cause de qui ?

« Les gens de la cellule de recrutement, je les connais. Ils font le boulot, mais ce ne sont pas des cadors non plus. Mais à l’OM, on veut s’en servir uniquement quand on est dans la merde (sic), en dernier recours. Or, on doit s’en servir en premier recours. Comparons avec Lille, ils ont 20 recruteurs, ils s’en vantent même. Mais à quoi servent-ils ? Ils vont cueillir plein de coquelicots dans les champs pour les présenter au président, qui dit finalement « jetez-moi tous ces coquelicots, ils sont moches. » À l’OM, c’est pareil. Les recruteurs ramènent des dossiers et c’est Labrune qui décide. Est-ce que Labrune sait ce qu’est un joueur de football ? Ces mecs décident de choses qu’ils ne maîtrisent pas, ils font juste du business, ils cherchent juste la bonne affaire. C’est pour ça que Labrune ne s’est pas entendu avec Bielsa. Bielsa est dans le football, alors que Labrune est dans le business, il préfère discuter avec les agents… La seule chose qu’il a pour lui, c’est d’avoir ramené Bielsa », fait tout de même remarquer, sur FootballClubdeMarseille.fr, Faouzi Djedou-Benabid, recruteur de métier et co-auteur l’an dernier d’un ouvrage intitulé « Pourquoi le foot français va dans le mur ».

Share