OM : L'Orange Vélodrome, un naming hélas low cost pour Marseille

OM : L'Orange Vélodrome, un naming hélas low cost pour Marseille

Photo Icon Sport

Si les supporters de l'Olympique de Marseille n'ont pas grand-chose à attendre du contrat de naming signé par Orange avec le Vélodrome, les contribuables marseillais peuvent y voir du positif, puisque tout ce que donnera l'opérateur sera de l'argent en moins à donner par la ville. Mais, si l'on en croit Aujourd'hui en France, le maire de Marseille et Arema, en charge du Vélodrome, sont loin d'avoir obtenu ce qu'ils souhaitaient pour ce contrat de naming sur 10 ans. En effet, en 2011, Arema avait joué carte sur table en annonçant qu'il fallait une offre de 6ME minimum par an pour pouvoir coller son nom avec celui du Vélodrome. Pour Jean-Claude Gaudin, qui en parlait récemment, on devait désormais se contenter de 3ME par saison. Mais finalement le deal se serait signé pour moins de 2M par an, soit quasiment ce qu'Allianz verse à Nice pour l'Allianz Riviera.

Outre ce prix très bas, Orange aurait également obtenu du maire de la cité phocéenne que la ville finance totalement les travaux du Vélodrome nécessaires pour que la connectivité du stade permette d'installer 1.000 bornes wifi. Un coût supplémentaire que Marseille va donc assumer. Un coût qu'il faudra retirer des 20ME qu'apportera au total sur 10 ans ce deal. Mais bon, il vaut mieux un contrat low cost que pas de contrat du tout. Ce n'est pas Lille qui dira le contraire...

Share