La France se fait plaisir face au Portugal

La France se fait plaisir face au Portugal

Photo Icon Sport

Pour son troisième match amical dans le groupe I des qualifications pour l’Euro 2016, la France a dominé le Portugal (2-1) ce samedi soir au Stade de France après un match encore une fois plaisant et prometteur. Prochain rendez-vous, mardi en Arménie.

Déjà bien chaud avant le coup d’envoi, le public du Stade de France n’allait pas tarder à entrer en ébullition, puisque la rencontre avait à peine débuté depuis trois minutes que les Bleus ouvraient le score. Sur un centre de Griezmann, Sagna voyait son tir être repoussé par Rui Patricio, mais Benzema était à l’affût et trompait le portier du Portugal (1-0, 3e). La France ne pouvait pas rêver mieux, mais Danny allait vite montrer le potentiel offensif des visiteurs. Sur une touche rapidement jouée par Ronaldo, Danny adressait une frappe qui passait au-dessus du but de Mandanda. La rencontre était réellement débridée, et plutôt très plaisante à suivre, même si Nani était proche d’égaliser, son tir croisé frôlant le poteau du but tricolore (22e). Benzema se procurait lui aussi une grosse occasion, l’attaquant des Bleus hésitait au moment de tirer au but, et finalement ratait son service pour un Valbuena pourtant idéalement placé (30e). CR7 y allait également de son opportunité, mais le coéquipier de Benzema au Real Madrid se déchirait face au but (41e). 

Après la pause, le Portugal poussait clairement un peu plus. Et il fallait une parade énorme de Mandanda pour éviter que Cristiano Ronaldo réussisse à égaliser d’une tête croisée (51e). Les Bleus étaient un peu plus en difficulté, même si Varane réussissait à lui seul à tenir en respect la star portugaise. Et après avoir laissé l’initiative au Portugal, la France repartait de l’avant et allait vite concrétiser. Sur un centre d’Evra, Benzema délivrait le service qu’il fallait pour Pogba, lequel doublait la mise du droit (2-0, 70e). L’heure du turn-over était arrivée pour le Portugal, et Cristiano Ronaldo, notamment, cédait sa place (76e). Et c’est du banc de touche, que CR7 voyait l’arbitre accorder quelques secondes secondes plus tard un penalty au Portugal suite à une faute de Pogba sur Joao Mario. Quaresma gagnait son duel face à Mandanda, et relançait le suspense (2-1, 77e). Le Portugal tentait d’égaliser dans les ultimes minutes, mais la France tenait bon. Deschamps lançait même Gignac à la place de Benzema alors que l’on jouait les derniers instants du match, tout cela sous le regard de Bielsa. Le score n'évoluait pas et les Bleus confirmaient qu'ils étaient devenus une équipe de retour au plus haut niveau.

Share