Hollande veut « être fier de la France » au Brésil

Hollande veut « être fier de la France » au Brésil

Photo Icon Sport

Absents en 1994, champions en 1998, déchus en 2002, surprenants en 2006, ridicules en 2010, les Bleus espèrent faire respecter la règle de l’alternance en 2014 à l’occasion du mondial brésilien. Pour cette épreuve, le Président de la République va délivrer ce jeudi un message d’encouragement aux joueurs français à Clairefontaine, avant la fin des matchs de préparation et à désormais deux petites semaines du début de la Coupe du monde. Pour François Hollande, il s’agit surtout d’inverser la courbe… de pessimisme de ces derniers mois, puisque les Français ne voient pas vraiment leur équipe cartonner au Mondial. Néanmoins, l’essentiel sera d’afficher un comportement impeccable, et après, pourquoi pas une surprise se dit le Président. 

« L’équipe de France doit être pour tous un motif de fierté, d’unité, de mobilisation. Ce qui compte, au-delà du résultat, c’est l’image d’une équipe combattive, solide et enthousiaste. Les Français doivent être fiers de leur pays. La France n’est pas favorite, et alors ? Rien n’est impossible pour les Bleus. Ils peuvent réussir. Aucun défi ne doit nous être étranger. Ce qui va faire la force de cette équipe, c’est sa jeunesse, elle constitue un bloc », a demandé, dans les colonnes du Parisien, un François Hollande qui sait que l’équipe de France n’a jamais été aussi à l’aise que lorsqu’elle se trouvait dans la peau de l’outsider.  

Share