Côte d’Ivoire ou France, Bakayoko se donne un an pour trancher

Côte d’Ivoire ou France, Bakayoko se donne un an pour trancher

Photo Icon Sport

Après des débuts timides, Tiémoué Bakayoko explose avec l’AS Monaco, où il est devenu l’un des piliers du club de la Principauté. Son avenir international est lui, encore incertain.

Le milieu de terrain sait jouer dans les deux surfaces, et sa puissance physique balle au pied lui permet de couper les lignes de manière impressionnante. Actuellement en discussions avec le club de la Principauté pour signer un nouveau contrat bien plus solide et bien rémunéré, Bakayoko fait aussi l’objet d’une cour musclée de la part de la Côte d’Ivoire, son pays d’origine. Son frère s’est récemment rendu en Afrique pour superviser les installations et accompagner les Eléphants dans les derniers matchs internationaux, histoire de tâter le pouls de la sélection.

Mais le joueur, qui a fait toutes ses classes avec les sélections françaises, n’a pas encore renoncé à évoluer chez les Bleus, alors qu’il est actuellement avec les Espoirs. Comme souvent pour les joueurs qui possèdent la possibilité de jouer pour deux pays, cela va faire grincer des dents d’un côté ou de l’autre, mais pour le moment Bakayoko a décidé de botter en touche. Il a fait savoir à la fédération ivoirienne qu’il prendrait sa décision pendant l’été 2017, soit à un an de la coupe du monde en Russie. Nul doute que le Monégasque attendra de voir s’il parvient à confirmer son excellent début de saison, et pourquoi pas s’approcher d’une sélection en équipe de France, plutôt que de faire un choix précipité, alors que la Côte d’Ivoire cherche la relève au milieu de terrain.

Share