SuperLigue : 23 ME par an, la facture salée de Manchester United !

SuperLigue : 23 ME par an, la facture salée de Manchester United !

Icon Sport

Il y a quelques semaines, Manchester United faisait partie des douze clubs fondateurs de la SuperLigue européenne.

Le projet a finalement coulé au bout de seulement 48 heures, et certains des clubs fondateurs continuent de payer les conséquences de leurs actes. Toujours engagés dans le projet, le Real Madrid, le FC Barcelone ou encore la Juventus Turin pourraient être durement sanctionnés par l’UEFA. Du côté de Manchester United, ce sont les fans qui mettent la famille Glazer en difficulté. Il y a deux semaines, ceux-ci ont pénétré sur la pelouse d’Old Trafford, entraînant le report du match contre Liverpool. Les supporters, particulièrement mécontents par la gestion du club, n’ont pas supporté la contribution de Manchester United à la SuperLigue. Et cette vague de mécontentement risque de coûter très cher aux Red Devils dans les prochaines semaines…

The Guardian rapporte en ce début de semaine que Manchester United aurait perdu un contrat de sponsoring d’une valeur de 229 ME sur 10 ans, soit près de 23 ME par an. Le média croit savoir que le sponsor a tout simplement paniqué devant la campagne de boycott des supporters pour protester contre les propriétaires du club. Une première conséquence terrible de la SuperLigue pour Manchester United, qui n’avait sans doute pas prévu un tel scénario au moment où le club s’est engagé dans la ligue fermée européenne pilotée par Florentino Pérez (Real Madrid) et Andréa Agnelli (Juventus Turin). Reste maintenant à voir si la direction de Manchester United parviendra à relever la tête et à rassurer ses fans afin de calmer la gronde, et potentiellement faire revenir le ou les sponsors inquiets et qui quittent le navire. Pour rappel, fin avril l’annonce de la démission à l’issue de la saison d’Ed Woodward, actuel vice-président exécutif de Manchester United, avait déjà sonné comme une première bombe chez les Red Devils.