Ldc : Al-Khelaïfi et l'UEFA attaqués, la menace Super League revient

Ldc : Al-Khelaïfi et l'UEFA attaqués, la menace Super League revient

Icon Sport

Il y a quelques jours, au cours d'une réunion de l'Association européenne des clubs, Nasser Al-Khelaïfi a envoyé plusieurs piques à Florentino Pérez concernant la création de la Super League. Le président du Real Madrid a répondu à ses détracteurs en réanimant le projet qui terrorise l'UEFA.

Ce dimanche 2 octobre, l'assemblée générale de Madrid a démarré. Elle a pour but de tenir informé les socios du Real Madrid sur les dernières nouveautés du club merengue. Ainsi, plusieurs sujets ont été évoqués comme les départs des légendes du Real Madrid (Marcelo, Bale, Isco) ou la disparition de Paco Gento et la rénovation du stade Santiago Bernabeu. D'autres sujets économiques ont également été détaillés par Florentino Pérez qui présidait cette assemblée. L'occasion de faire un tour de table complet et d'évoquer la fameuse Super League.

Le dirigeant madrilène est revenu sur l'idée du projet de la Super League en expliquant pourquoi cette coupe d'Europe ferait du bien aux clubs, mais également aux supporters. « Sur la Super League, pour résoudre un problème, il faut reconnaître qu'il existe. Ce n'est qu'alors que des solutions pourront être trouvées. Notre sport bien-aimé est malade, il perd son leadership mondial. Les nouvelles générations préfèrent d'autres divertissements, comme les plateformes en ligne ou les jeux vidéo. Ils demandent un produit de qualité que le football ne fournit pas, car les compétitions actuelles n'attirent pas... avant les phases finales. Avec le plus grand respect pour les ligues nationales, les grands championnats européens doivent proposer des matchs tout au long de l’année, des matchs qui ramènent les jeunes » a déclaré Florentino Pérez qui déplore le format actuel de la Ligue des Champions. Un message fort de la part du dirigeant espagnol, qui ne comprend pas pourquoi les grands clubs du football européen ne se rencontrent pas plus souvent. 

Pérez attaque frontalement Nasser Al-Khelaïfi

Avec le refus des fans et sous la pression de l'UEFA, les clubs qui avaient adhéré à ce projet se sont finalement retirés en avril 2021. Nasser Al-Khelaïfi avait alors vivement critiqué l'idée de Pérez. Cette pique du dirigeant du PSG n'était pas passée inaperçue pour le président du Real Madrid qui a profité d'une foule de fans madrilènes pour s'en prendre au président de l'ECA ainsi qu'à l'UEFA. « La Super League ne serait pas une compétition fermée, puisqu'elle aurait 25% de ses places ouvertes. Le président de l'ECA a déclaré que le Real Madrid avait peur de la concurrence, peut-être faudrait-il rappeler au président de l'ECA qui est le Real Madrid. Le format de la Super League ne peut clore le débat. La Cour européenne de justice remet déjà en question le monopole de l'UEFA sur le football. La décision de la Cour marquera l'avenir du football. À partir de là, nous nous efforcerons d'inverser la tendance actuelle du football européen. Nous devons engager un débat sans pression avec l'ensemble de la famille du football. Que personne ne doute de l'engagement du Real Madrid dans ce sport » a annoncé l'homme d'affaires espagnol qui relance le projet de la Super League aux yeux de l'Europe. Et prévient que le Real Madrid se défendra par tous les moyens légaux pour faire exister son projet. L'année 2023 devrait être décisive, avec l'approche d'un nouveau format de Ligue des Champions qui va faire parler, et aussi les décisions de justice très attendues du côté de la Maison Blanche.