L'annonce choc, la SuperLeague est de retour !

L'annonce choc, la SuperLeague est de retour !

Moins d’un an après une première tentative qui s’est soldée par un échec retentissant, les membres fondateurs de la Super League ont décidé de remettre le couvert.

Selon les indiscrétions du journal allemand WirtschaftsWoche, une nouvelle version a été montée avec des mesures complètement différentes de la première tentative. Il y a notamment un énorme effort qui sera fait pour séduire les fans, et notamment des prix plafonnés pour éviter des places trop chères dans les stades ainsi des aides financières pour suivre son équipe en déplacement. Tout ceci dans le but d’éviter l’énorme coup de bambou que s’étaient pris les clubs frondeurs de l’UEFA, qui avaient vu la colère des fans sortir d’une telle violence qu’ils avaient quasiment tous fait demi-tour. Seuls la Juventus, le FC Barcelone et le Real Madrid avait maintenu leur présence, tout en expliquant que la SuperLeague 1.0 ne verrait pas le jour prochainement. Cette nouvelle version ne sera en tout cas aucunement réservée, et se rapproche plus d’une Ligue des Champions améliorée. 

Pas de ligue fermée !

Il y aura en effet deux divisions, sans aucun membre permanent. Ce qui signifie que les places devront se gagner dans les championnats respectifs, comme c’est le cas actuellement. Chaque division comprendra 20 clubs, avec des possibilités de se qualifier pour les formations issus de tous les championnats européens, dans le cadre d’éliminatoires et de barrages avant d’accéder à l’épreuve finale. Ce projet aurait encore plus de moyens financiers que précédemment, avec l’arrivée de nouveaux sponsors, et des droits TV qui rentreraient directement dans les poches des organisateurs, et seraient redistribués plus généreusement qu’avec l’UEFA. Le document ratifiant la formule de cette SuperLeague pourrait prochainement être approuvé par la Cour Européennes, dans une volonté de s’appuyer sur une base légale pour concurrencer l’UEFA. 

L'UEFA peut trembler sérieusement

Une nouvelle donne qui a de quoi faire trembler l’instance européenne. Car si celle-ci et son président Aleksander Ceferin, s’étaient retrouvés confortés après la première crise, la nouvelle formule rallongée de la Ligue des Champions est peu visible et ne garantit pas vraiment de meilleures conditions financières pour les clubs. En plus de cela, la SuperLeague compte aussi séduire les joueurs, en proposant certes de meilleures rémunérations aux clubs, mais aussi moins de matchs à disputer que la nouvelle formule de la Ligue des Champions, qui rallongeait encore le calendrier. Et pour maintenir le suspense, le projet de la nouvelle SuperLeague assure qu’il y a encore beaucoup d’autres surprises à venir quand le lancement sera effectué, avec des mesures pour séduire les clubs, les fans et les joueurs.