Al-Khelaïfi trouve 15 milliards et assassine la Super League !

Al-Khelaïfi trouve 15 milliards et assassine la Super League !

Icon Sport

La menace de la SuperLigue plane toujours sur l’UEFA, qui doit se montrer plus rémunératrice pour les clubs afin de sauver la Ligue des Champions.

Contestant la répartition des droits TV de la Ligue des Champions, douze clubs avaient imaginé une Super League quasiment fermée afin de tirer davantage de profits de leurs exploits sur la scène européenne. Le FC Barcelone, l'Atlético de Madrid, Manchester United, Manchester City, Chelsea, Arsenal, Tottenham, Liverpool, la Juventus, l'Inter, l'AC Milan et le Real Madrid étaient à l’origine de cette SuperLigue qui n’a finalement pas vu le jour en raison de la contestation massive des supporters à travers l’Europe et notamment en Angleterre. En sous-marin, certains clubs travaillent toujours afin de proposer un modèle de Super League plus acceptable pour les fans. Mais à en croire les informations du Times, la Ligue des Champions pourrait être sauvée par un nouveau contrat pharamineux de droits TV.

Et c’est Nasser Al-Khelaïfi qui est à l’origine de ce contrat XXL de droits TV et de marketing pour la nouvelle formule de la Ligue des Champions avec une somme de 15 milliards d’euros. Pour la direction de l’ECA dont Nasser Al-Khelaïfi est le président ainsi que pour l’UEFA, la signature de ce nouvel accord permettrait de faire de l’ombre à la Super League et de prouver que la Ligue des Champions peut être rémunératrice à la hauteur des espérances des dirigeants des clubs européens. « Cela représente également une nouvelle aube de stabilité financière et d'opportunités pour les clubs de football européens, car la manière dont nos compétitions interclubs sont commercialisées sera transformée » argumente par ailleurs Nasser Al-Khelaïfi dans une lettre que The Times s’est procuré. Autant dire que si ces informations se confirment, la Super League aurait du plomb dans l’aile et il serait difficile de contester une Ligue des Champions toujours aussi prestigieuse et de nouveau très rémunératrice.