CdM : De Bruyne annonce le fiasco de la Belgique

CdM : De Bruyne annonce le fiasco de la Belgique

Inquiet malgré la victoire contre le Canada (1-0) mercredi, Kevin De Bruyne a lancé un avertissement à ses coéquipiers. Avec un tel niveau de jeu, le milieu offensif sent la Belgique filer droit vers l’élimination dans ce Mondial 2022.

On a rarement vu Kevin De Bruyne aussi agacé. Pendant le match remporté face au Canada mercredi en Coupe du monde, le meneur de jeu de la Belgique s’en est pris à son coéquipier Toby Alderweireld. Le milieu de Manchester City, qui redescendait pour aider à la construction, reprochait au défenseur central d’abuser des longs ballons. Puis l’ancien joueur de Chelsea était parti s’expliquer avec le sélectionneur Roberto Martinez au bord du terrain. Apparemment, ces discussions n'ont pas suffi étant donné que Kevin De Bruyne a répété son message en interne, puis en conférence de presse.

« Si on continue, on n’ira pas loin »

« On a eu une réunion hier (jeudi), a révélé le Diable Rouge. Le coach a expliqué ce qui s'est passé pendant le match. Avec le ballon, on n'a pas essayé de jouer. On a Thibaut (Courtois) pour jouer long. Il y avait des espaces, selon moi, derrière leur ligne médiane et leurs milieux. Mais on a joué de nombreux longs ballons. (…) On sait tous qu'on n'a pas fait notre meilleure performance. Si on continue à jouer de la sorte, on n'ira pas loin et on ne gagnera pas. Il est nécessaire de s'améliorer individuellement et collectivement. »

« Si je suis inquiet de notre niveau ? Un peu parfois. Je pense, peut-être, que ça fait longtemps que nous ne sommes pas à notre meilleur niveau, a poursuivi Kevin De Bruyne. L'équipe a cette capacité de mieux faire. C'est pour ça que je m'implique beaucoup. Je sens notre potentiel. Mais c'est le moment d'agir. J'espère que ce sera mieux dans les prochains jours. On peut montrer plus de courage avec le ballon, clairement s'améliorer. Moi aussi. Je sais que je n'ai pas bien fait les choses contre le Canada. Mais je suis positif. Tout le monde comprend qu'il doit faire mieux. C'est déjà une première étape. » La Belgique tentera d’ajouter la manière face au Maroc dimanche (14h).