All : Lewandowski prêt à claquer la porte !

All : Lewandowski prêt à claquer la porte !

Icon Sport

Elu meilleur attaquant du monde lundi lors de la cérémonie du Ballon d'Or, Robert Lewandowski est assurément le meilleur pour marquer des buts depuis deux saisons dans la machine collective qu'est le Bayern. Pourtant, la perte du Ballon d'Or l'aurait convaincu de donner une nouvelle orientation à sa carrière. 

Arrivé à l'été 2013 au Bayern, Robert Lewandowski est comme chez lui à Munich. Il empile les buts, saisons après saisons, dans un collectif qui lui sied à merveille. Une équipe où il se sent comme un poisson dans l'eau avec des équipiers qui viennent le défendre même hors-terrain. Lundi, tous étaient scandalisés du fait que le Polonais n'ait pas remporté le Ballon d'Or 2021 malgré ses 64 buts en 54 matches. Pourtant, cette perte d'un trophée qui aurait couronné sa carrière l'incite à prendre une décision radicale : quitter le Bayern Munich. En effet, conseillé par son agent Pini Zahavi, celui dont le contrat s'achève en juin 2023 pourrait aller voir ailleurs l'été prochain dans un club qui a connu bien plus de joueurs titrés au Ballon d'Or. 

Lewandowski au Real pour le Ballon d'Or

Ce club c'est le Real Madrid. La Maison Blanche reste peut être le club qui bénéficie de la meilleure exposition médiatique au Monde. Pini Zahavi l'a bien compris et en aurait fait part à son joueur. Celui qui avait contribué au transfert record de Neymar au PSG en 2017, connaît très bien les arcanes du football. AS révèle ainsi que Robert Lewandowski aurait demandé aux dirigeants bavarois un bon de sortie pour l'été prochain et ainsi rejoindre le club madrilène. Mieux exposé, le Polonais bénéficierait surtout d'un dernier gros contrat à 33 ans dans un club où il a failli atterrir à plusieurs reprises ces dernières saisons. Une opération qui plairait surtout au Real, qui compte bien l'associer à Kylian Mbappé en attaque. Surtout que contrairement à Haaland fortement convoité l'été prochain notamment par Madrid, Lewandowski ne bénéficiera pas d'un marquage aussi serré sur le marché que le Norvégien.