FCGB : Le Milan AC sans pitié avec Bordeaux, c'est possible ?

FCGB : Le Milan AC sans pitié avec Bordeaux, c'est possible ?

Icon Sport

Le 1er septembre dernier, le Milan AC faisait l’acquisition de Yacine Adli auprès des Girondins de Bordeaux. Le contrat portait sur cinq ans mais les Rossoneri laissaient pour une saison Adli en Gironde en prêt. Toutefois, il pourrait arriver en Italie dans quelques semaines.

Yacine Adli a une certaine importance à Bordeaux. Joueur de caractère et de devoir, l’ancien titi parisien est un cadre du vestiaire girondin. Il est surtout une plaque tournante essentielle du milieu bordelais, au sein d’une équipe qui lutte pour son maintien en Ligue 1. Autant dire que les Girondins ne sont pas pressés de voir Adli partir. Pourtant, c’est une réalité à moyen terme puisqu’il a été acheté par Milan lors du dernier mercato estival contre 10 millions d’euros. Pragmatique, les Rossoneri ont laissé Adli à leurs vendeurs pour une saison sous forme de prêt malgré le contrat de cinq ans qui lie Adli au Milan AC. Mais, les échéances qui attendent le club milanais dès le début d’année 2022 pousse à revoir sa position avec Bordeaux.

La CAN pour accélérer la venue d’Adli à Milan

En effet, Milan lutte pour le titre en Italie et était même leader du classement avant ce week-end. Autant dire que les Rossoneri ont besoin de toutes leurs ressources et de tous leurs joueurs pour les prochaines échéances, notamment dans un dense mois de janvier. La Coupe d’Afrique des Nations qui doit avoir lieu à cette période-là n’aide pas. Milan sera dépeuplé au milieu de terrain de deux éléments très importants que sont l’Algérien Ismael Bennacer et l’Ivoirien Franck Kessié. Yacine Adli est donc attendu de pied ferme à Milanello et peut importe le prêt offert aux Bordelais.

Ainsi, comme le rapporte le journaliste de Calciomercato, Daniele Longo, Milan va demander sous peu la fin du prêt d’Adli en Gironde. « Considérant les difficultés du milieu et la Coupe d’Afrique des Nations, la solution presque nécessaire pour Milan serait de rapatrier Adli chez les Rossoneri avec quelques mois d’avance. Les démarches sont en cours. », a t-il indiqué sur son compte Twitter. Une opération indispensable aux rêves de sacre national pour Milan mais un coup dur évident pour une équipe bordelaise en grande difficulté sportive. Ces négociations devraient donc être tendues, surtout que le prêt d'Adil était bien prévu pour un an, sauf clause contraire.