Covid : Le vaccin, élément décisif au mercato ?

Covid : Le vaccin, élément décisif au mercato ?

Icon Sport

Le Covid fait des siennes au Royaume-Uni. Le football est fortement touché, en témoigne la cascade de matches reportés ce week-end en Premier League. Lié à cela, la vaccination est devenue une problématique des clubs et pourrait redistribuer les cartes au mercato.

Les amateurs de football anglais ont du vivre un week-end morose. Seuls quatre matches ont été programmés et surtout six matches ont du être reportés, notamment celui de Manchester United. En cause, l'explosion du nombre de cas de Covid-19 constatée dans le Royaume et au sein des effectifs de Premier League. Cette résurgence de la maladie menace clairement le Boxing Day et tous les matches programmés lors de la période des fêtes au sein de la Premier League et des divisions inférieures. L'ombre plane également sur les différents clubs de l'élite, dont la plupart peuvent être inquiets et préoccupés de savoir quels joueurs ils aligneront pour leurs prochaines rencontres. Et, ainsi, revient tout naturellement sur la table la question de la vaccination chez les joueurs professionnels.

Klopp et d'autres managers refuseront les non-vaccinés

En effet, pour ne pas subir une explosion de contaminations et de cas positifs, les clubs et leurs entraîneurs insistent de plus en plus sur la nécessité d'une vaccination de leurs joueurs. Après les messages explicites notamment de Guardiola et de Klopp, le message est même plus brutal impliquant le mercato. La vaccination ou non des joueurs pourrait devenir un critère de recrutement très important. C'est en tout cas ce qu'a indiqué Jurgen Klopp. « Nous ne sommes pas sur le point de signer un joueur, mais j'y ai réfléchi et oui, [le statut vaccinal des joueurs] serait pris en compte, certainement. Si un joueur n'est pas vacciné du tout, il est une menace constante pour nous tous », a t-il indiqué en conférence de presse avant le match dimanche face à Tottenham. Une opinion partagée par d'autres techniciens comme Steven Gerrard ou Patrick Vieira. Un détail loin d'être anodin puisqu'il a été révélé récemment que 25% des joueurs de Premier League n'étaient pas vaccinés.