TV : Canal + ne sauve rien du tout, un président attaque

TV : Canal + ne sauve rien du tout, un président attaque

Icon Sport

Jeudi soir, un accord a été conclu entre la LFP et Canal +, qui diffusera l’intégralité de la fin de la saison 2020-2021 de Ligue 1.

Avec cet accord, Vincent Labrune met fin à l’interminable feuilleton qui pollue les clubs de Ligue 1 et de Ligue 2 depuis la défaillance de Mediapro. De l’avis général, cet accord est une bonne nouvelle pour le football français, qui terminera la saison avec un montant total de droits télévisuels estimé entre 650 et 700 ME. Néanmoins, le président lorientais Loïc Ferry ne parvient pas à se réjouir de cette nouvelle. Et pour cause, le patron des Merlus ne digère pas la baisse incroyable de près de 50 % des droits TV, alors que les recettes des clubs devaient s’élever à 1,3 milliard d’euros si Mediapro n’avait pas tout lâché au bout de quelques mois.

« Cet accord n'apporte qu'un montant extrêmement limité aux clubs en plus des droits déjà acquis. Au final, le montant total des droits pour la saison 2020-2021 est maintenant figé, à - 50% environ par rapport aux montants de droits que les clubs devaient recevoir sur la saison. Des revenus des droits TV divisés par deux ! Cela représente au minimum une baisse d'environ 20 millions d'euros de revenus pour chaque club de L1, juste sur les droits TV. Sans parler des incidences majeures sur la billetterie, les partenariats et les hospitalités » a souligné le président de Lorient dans les colonnes du Parisien. Reste que grâce à cet accord, près de 200 ME d’argent frais vont être investis dans l'immédiat par Canal + dans le football français. Un énorme soulagement pour les clubs de Ligue 1, en crise comme jamais en raison de la défaillance de Mediapro, qui s’est ajoutée à la pandémie de Covid-19.