TV : Aulas lâche un scoop XXL sur l'avenir des droits

TV : Aulas lâche un scoop XXL sur l'avenir des droits

Icon Sport

Alors que Canal+ a récupéré la totalité des droits TV de la Ligue 1 jusqu’à la fin de cette saison, les acteurs du foot français s'interrogent déjà sur la suite des diffusions pour la période 2021-2024.

La crise des droits TV est donc terminée en L1. Après de longs mois de déceptions, avec notamment le fiasco Mediapro, la Ligue a tranché. Jusqu’à la fin de la saison, Canal+ va diffuser toutes les rencontres du championnat de France, à commencer par le Classique OM-PSG de dimanche. Pour cela, la chaîne cryptée va débourser 35 millions d’euros, plus les 330 ME prévus dans le contrat initial. Au total, la L1 va récupérer près de 600 ME de droits TV sur la saison en cours. Un moindre mal, même si les clubs français devaient normalement recevoir un milliard d’euros pour la diffusion télévisée des matchs. En tout cas, cet accord entre la Ligue et Canal a été salué par tous les acteurs de la L1 jeudi. Et notamment par Jean-Michel Aulas, qui en dit d’ailleurs un peu plus pour l’avenir des droits TV en France.

« L’accord de la LFP avec Canal+ ? C'est une question d'appréciation. C'est en tout cas une bonne nouvelle parce que la situation était assez dramatique et la discussion menée par Labrune a été assez efficace. Canal a été le diffuseur historique de la Ligue 1 et démontre encore aujourd'hui qu'on peut compter sur lui. Je suis en tout cas très heureux. Un nouvel appel d’offres pour l’été prochain ? On va continuer à discuter du gré à gré pour les saisons suivantes, avec des médias de dimension internationale. Le gré à gré concerne tout le monde. Il n'y aura probablement pas d'appel d'offres », a balancé, sur RMC, le président de l’OL, qui pense donc que la LFP va renégocier avec Canal, beIN, Amazon ou Discovery l’été prochain, histoire de trouver le meilleur programme à partir de la saison prochaine. Bon courage.