L'OM au coeur d'une vaste arnaque, méfiance !

L'OM au coeur d'une vaste arnaque, méfiance !

Alors que la 12e journée de Ligue 1 se concluera par l’affiche du dimanche soir entre le Clermont Foot et l’Olympique de Marseille, le club auvergnat continue de lutter contre les arnaques sur le marché noir.

Même si Clermont a déjà reçu le club phocéen au Stade Gabriel-Montpied, en 2016 dans le cadre des seizièmes de finale de la Coupe de la Ligue, l’OM se rendra bien pour la première fois de son histoire en Auvergne pour y disputer un match de Ligue 1. Et alors que le club présidé par Pablo Longoria et coaché par Jorge Sampaoli fait fureur en cette première partie de saison, le CF63 n’a pas eu de mal à remplir son enceinte. D’ailleurs, le promu aurait même pu « remplir trois fois le stade », compte tenu de l'engouement exceptionnel autour de cette rencontre. Face aux très nombreuses demandes de places, tous les spectateurs n’ont donc pas trouvé leur bonheur. Car pour compléter le stade, en plus des 8 735 abonnés de base, Clermont a privilégié son « proche réseau », avant de vendre quelques centaines de places au grand public. Tout cela pour éviter de se retrouver avec un stade acquis à la cause de Marseille, comme c’est parfois le cas à l’extérieur pour l’OM. Mais sachant que les fans clermontois ou marseillais n’ont pas tous eu leur sésame, le marché noir fonctionne à plein… Ce qui ne plaît pas du tout à la direction du CF63. 

« À quelques heures de CF63-OM, nous avons détecté plusieurs cas d'escroqueries par lesquelles des vendeurs utilisent des réseaux de distribution non officiels (dont Viagogo, Leboncoin, les groupes Facebook) pour revendre les billets de match ou pour sous-louer leurs abonnements. Attention, en plus d'être hors de prix, ces billets ne garantiront aucunement votre entrée au stade. Il s'agit pour la plupart de faux billets. La cellule de vérification mise en place par le club poursuit son travail pour endiguer ces démarches frauduleuses, annuler la validité des billets en question et sanctionner les personnes concernées, y compris en annulant les abonnements des personnes responsables de tels agissements », a lancé le club auvergnat dans un communiqué de presse. Dans les heures qui arrivent, Clermont va donc faire le nécessaire pour gommer les éventuels litiges, mais aussi pour éviter les débordements, alors que les supporters de l’OM sont interdits de déplacement.