OM : La mesure anti-Marseillais de Clermont interpelle

OM : La mesure anti-Marseillais de Clermont interpelle

Dimanche soir, dans le cadre de l’affiche de la 12e journée de Ligue 1, l’OM se déplacera sur la pelouse du Clermont Foot. Une rencontre qui sera vraiment à l’extérieur pour Marseille…

Quand le club phocéen se déplace à travers la France pour jouer un match de L1, l’OM est souvent comme chez lui. Puisque les stades des adversaires sont parfois acquis à la cause des Marseillais. Pour cela, il suffit juste de voir la joie du public extérieur sur les buts marseillais, comme cela avait par exemple pu être le cas du côté de Monaco en début de saison. Il faut dire que les fans de l’OM sont présents partout sur le sol tricolore. Par conséquent, quand leur équipe joue à proximité de leur domicile, les supporters olympiens n’hésitent pas à prendre des places au milieu des fans adverses. Ce qui provoque parfois des débordements dans les tribunes… Pour éviter ce souci dimanche au Stade Gabriel-Montpied, le Clermont Foot a pris le problème à bras-le-corps, en prenant une mesure anti-OM.

Clermont « a privilégié, pour ce match, la vente de places restantes, avec quotas, à son proche réseau »

« Afin de garder un stade Gabriel-Montpied acquis à la cause de notre équipe, et pour ne pas être submergés de réservations de places des supporters marseillais, nombreux dans toute la France et dont le parcage visiteurs a été fermé par la LFP, le club a privilégié, pour ce match, la vente de places restantes, avec quotas, à son proche réseau : bénévoles et membres du club, institutions œuvrant depuis de longues années à l'organisation des matchs, licencié(e)s de notre Association. Malheureusement, la capacité actuelle du stade ne pouvait pas répondre à l'intégralité des demandes. Une chance a été donnée au grand public de pouvoir réserver des billets sur notre billetterie en ligne ce mardi 26 octobre. Les derniers billets disponibles sont partis en moins de 20 minutes, des milliers de personnes s'étant connectées par anticipation », a expliqué le Clermont Foot dans un communiqué.

Alors que la rencontre se jouera à guichets fermés, le club auvergnat a donc pris la décision de favoriser les fans de Clermont pour l'obtention des places restantes. Et vu que le CF63 aurait « pu remplir trois fois le stade », il y a forcément des déçus, surtout que le nombre de sésames mis en vente a été assez restreint. Sachant que sur les 13 000 places du Gabriel-Montpied, 8 735 sont déjà occupées par les abonnés. Mais au moins, Clermont jouera bien chez lui contre Marseille. D’autant plus que le préfet du Puy-de-Dôme a interdit « la circulation et le stationnement sur la voie publique aux abords du stade de toute personne se prévalant de la qualité de supporter de l'Olympique de Marseille, ou se comportant comme tel, et qui ne serait pas en possession d'un billet d'accès au stade ».

Clermont veut éviter les débordements

Pour une fois, l’OM va vraiment jouer à l’extérieur du côté de Clermont. Enfin, en théorie, car si le stade sera en partie clermontois, il y aura forcément des fans de l’OM dissimulés dans les tribunes auvergnates. Même si l'engouement autour du Clermont Foot depuis la montée historique en L1 est énorme, certains Auvergnats sont à la base supporters de l’OM. Une tendance confirmée en octobre 2016, quand l’OM de Rudi Garcia avait remporté un match de Coupe de la Ligue au Gabriel-Montpied devant un public acquis à la cause de… Marseille. Si la donne sera complètement différente cinq ans plus tard, la présence de quelques supporters marseillais sera inévitable. Même si les supporters de l'OM ont pesté sur les réseaux faute de pouvoir avoir accès à la billetterie.