Real Madrid : Zinedine Zidane sauvé même en cas d'élimination ?

Real Madrid : Zinedine Zidane sauvé même en cas d'élimination ?

Photo Icon Sport

Le Real Madrid joue son avenir européen contre M'Gladbach, et l'avenir de Zinedine Zidane sur le banc des Merengue semble en danger en cas d'élimination.

A l’entame de la dernière journée de la phase de groupes de Ligue des champions, la poule B est clairement la plus incertaine puisque les quatre équipes peuvent encore se qualifier pour la suite de la compétition, et donc inversement les quatre peuvent passer à la trappe. Pourtant le Real Madrid et l’Inter Milan étaient les grands favoris dans un groupe où ces deux formations sont finalement derrière M’Gladbach et le Shakhtar Donetsk. Ce mercredi, le Real Madrid doit doit donc battre le club allemand afin d’éviter de dépendre du match entre l’Inter et Donetsk. Et l’idée même de voir la Maison Blanche quitter la C1 donne des sueurs froides aux supporters espagnols. Les regards sont tournés vers Zinedine Zidane, dont l’avenir semble être directement lié à la qualification madrilène pour les huitièmes de finale de la Ligue des champions.

Cependant, pour Frédéric Hermel, l’entraîneur français du Real Madrid pourrait échapper à la sanction suprême même en cas d’élimination. Dans les colonnes de L’Equipe, le journaliste spécialiste de la Liga estime que Florentino Perez a entendu son vestiaire. « La colère de Florentino Pérez après la défaite en Ukraine, face au Chakhtior Donetsk avait failli provoquer le limogeage de Zinedine Zidane le soir même. Mais le président a fini par donner une chance à « Zizou ». Une opportunité saisie par l’entraîneur à Séville, samedi en Liga, où son équipe, solidaire et bien organisée, s’est imposée. Les joueurs madrilènes ont montré une nouvelle fois dans l’attitude qu’ils feraient tout pour qu’il reste sur le banc. Cet élément essentiel pourrait peser sur la décision de Pérez et de ses conseillers si le Real était éliminé ce soir. Sur le papier, et en conditions normales, un entraîneur merengue responsable d’un tel échec serait immédiatement remercié. Mais il existe un gros doute sur l’impact positif que pourrait produire un tel changement (...)  La solution radicale n’apparaît donc pas comme la plus évidente », explique Frédéric Hermel, qui pense que Zinedine Zidane ne joue pas sa tête sur ce match pourtant décisif face au Borussia Mönchengladbach.