Esp : Karim Benzema superstar, la France doit l'accepter !

Esp : Karim Benzema superstar, la France doit l'accepter !

Photo Icon Sport

Une nouvelle fois auteur d'un grand match lors de la victoire des siens contre l'Atletico, Karim Benzema est un peu plus entré dans l'histoire du Real Madrid.

Zinédine Zidane était sous pression avant le match face au Borussia Mönchengladbach mercredi soir. Quelques jours plus tard, la situation semble bien différente pour l'entraîneur français. Après avoir battu les Allemands (2-0) et assuré la première place du groupe en Ligue des Champions, les Madrilènes ont enchaîné en s'adjugeant le derby de Madrid samedi soir en s'imposant contre l'ennemi de l'Atletico (2-0). Les champions d'Espagne en titre se sont montrés autoritaires face à leur rival, avec un Karim Benzema une nouvelle fois impressionnant. Double buteur en C1 mercredi, l'ancien lyonnais n'a pas marqué lors du derby, mais il a livré un match de très haut niveau. Le joueur de 32 ans en a même profité pour battre un record jusque là détenu par Roberto Carlos en devenant le joueur étranger le plus capé de l'histoire du Real Madrid avec 528 matchs ! Avec 255 buts, 138 passes décisives et pas moins de 19 trophées dont 4 Ligue des Champions, Karim Benzema écrit l'histoire du club.

Pour Giovanni Castaldi, consultant de la chaîne l'Equipe, l'attaquant est tout simplement le meilleur joueur français à l'heure actuelle : « Encore une masterclass de Karim Benzema dans un match essentiel pour le Real. Il est actuellement le meilleur joueur français de loin, de très loin. Il y a tout dans son état d’esprit et son jeu. Un taulier qui assume » a tweeté le journaliste. Véritable leader offensif de son équipe, Karim Benzema semble avoir atteint sa plénitude, autant sur le terrain qu'en dehors. De quoi remettre de l'huile sur le feu concernant son absence en équipe de France, car il est évident que KB9 n'a désormais plus la carte des Bleus, Didier Deschamps étant plutôt du genre entêté, et n'ayant jamais pardonné à l'ancien lyonnais ses propos sur le racisme latent en France.