Barça : Le vrai salaire de Messi révélé, et il est hallucinant !

Barça : Le vrai salaire de Messi révélé, et il est hallucinant !

Photo Icon Sport

Combien touchent les meilleurs joueurs de football de la planète ? Si le montant connu du grand public fait déjà tourner les têtes, il est encore éloigné de la réalité.

Mediapart et El Mundo ont révélé plusieurs documents confidentiels issus de la fameuse fuite Football Leaks, et qui permettent de dévoiler le vrai salaire de Lionel Messi. Celui-ci se monte en réalité à 100 ME brut par an, avec une optimisation fiscale qui ne fait pas l'unanimité. Jusqu’à présent, sa dernière prolongation de contrat lui avait permis de passer de 22,8 à 40 ME net par an. Du moins officiellement. En effet, au 30 juin 2017, date de la dernière négociation avec le FC Barcelone, le club catalan s’était engagé à verser 400 ME sur quatre ans à sa superstar argentine. S’il faut certes enlever les cotisations et les impôts, ce salaire ne comprend pas les primes, qui peuvent faire grimper ses émoluments de plusieurs millions d’euros, avec par exemple 2 ME en poche chaque année s’il joue plus de 60 % des matchs, ou 12 ME si le club soulève la Ligue des Champions. Sans compter les 63 ME de prime à la signature, et les 70 ME de bonus de loyauté s’il ne quitte pas le club d’ici 2021. Même en net et sans les primes, le total annuel dépasse largement les 40 ME.

Roi du dribble, Lionel Messi parvient aussi à feinter les autorités fiscales grâce à sa fondation (FLM). En effet, les sommes versées entre 2010 et 2013 par le FC Barcelone à la fondation qui milite pour l’accès à l’éducation et à la santé des enfants vulnérables ont servi également pour payer une partie de salaire de l’Argentin, avec une déduction fiscale de 35 % à la clé. Une optimisation pas très glorieuse, et qui lui vaut une enquête du FISC espagnol. Ce ne sera pas la première fois que l’Argentin, dont son père gère entièrement les intérêts, sera dans l’œil des autorités. Un mauvais point pour son image, même si c’est peut-être à l’heure actuelle ce qui lui rapporte le moins, puisque son contrat avec le Barça ne lui permet de toucher que 15 % sur ses droits d’image.