ASSE : La VAR, Balbir en a déjà marre

ASSE : La VAR, Balbir en a déjà marre

Photo Icon Sport

Personne n’a annoncé que la VAR règlerait tous les problèmes du football, mais sur certains cas précis et décisifs, l’injustice se devait d’être réparée.

A lire ce qui se dit à Saint-Etienne depuis le match de ce dimanche, le constat est loin d’être évident. Utilisée à plusieurs reprises, l’assistance vidéo n’a pas du tout satisfait les Stéphanois, qui pestent notamment contre un pénalty oublié. C’est le cas de Denis Balbir, qui sort sa double casquette de consultant et de supporter pour dénoncer la VAR, qui ne règle pas grand chose aux problèmes selon lui.

« Sur ce match-là, et même si ça n’enlève rien aux carences stéphanoises du match, il y a eu quelques faits de jeu : le but (logiquement) refusé à Timothée Kolodziejczak, les penaltys qui auraient pu être sifflés… Quand j’entends parler de la VAR, je fais une allergie. Dimanche, il est clair que l’AS Saint-Etienne s’est faite arnaquer. L’arbitre a été mauvais. La décision prise par le car par rapport à l’accrochage entre Dibassy et Béric a été mauvaise même si ça ne veut pas non plus dire que l’ASSE aurait gagné en marquant son penalty. Malheureusement, ce genre de soucis devient récurrent. On nous dit que la VAR va mettre fin à toutes discussions … Et on n’arrête pas d’en parler. C’est même pire qu’avant ! Avec la vidéo, il y a autant voire plus d’erreurs qu’avant. A quoi ça sert du coup ? Je comprends qu’il ne faille pas faire d’amalgames. Il y a des décisions qui ont été corrigée dans le bon sens grâce au VAR. Maintenant cela reste assez marginal par rapport aux polémiques que ça crée… », a pesté le consultant de butfootballclub, beaucoup moins philosophe sur ce sujet que le capitaine stéphanois Loïc Perrin.