ASSE : Il prend Sainté pour un tremplin, objectif Ligue des Champions

ASSE : Il prend Sainté pour un tremplin, objectif Ligue des Champions

Photo Icon Sport

Actuellement en prêt du côté de l'AS Saint-Etienne, Timothée Kolodziejczak a encore un grand objectif pour la suite de sa carrière.

Timothée Kolodziejczak n'a que 27 ans, et pourtant beaucoup de monde le considère comme un vieux de la vieille. Il faut dire que depuis sa formation à l'OL (2008-2012), le défenseur a pas mal bourlingué entre Nice (2012-2014), le FC Séville (2014-2016), le Borussia M'gladbach (2017) et les Tigres (2018). Mais après un échec en Allemagne et un passage agréable au Mexique, le natif d'Arras a décidé de revenir en France l'été dernier pour reprendre du plaisir à jouer au foot, tout en retrouvant une certaine constance sur une saison. Pour cela, il a opté pour l'ASSE, où il a été prêté en août dernier. Bien lui en a pris au final puisqu'il a tout de même joué 12 matchs de championnat avec les Verts. Un renouveau au sein d'un grand club français qui lui donne de nouvelles envies pour le futur.

« C'est une année cruciale pour moi sachant que cela fait un an et demi que je n'ai pas trop joué... Dans le football, ça va vite, les jeunes poussent. À moi de montrer que je suis encore là malgré ce passage à vide. Que j'ai un palmarès, j'ai évolué dans de bonnes équipes, j'ai disputé des matchs importants. Je ne suis pas à la rue. Je suis en train de le démontrer de nouveau. Mais c'est dans la régularité qu'on parlera de moi de nouveau. Des rêves ? Oui, des rêves d'évoluer dans des clubs qui jouent la Ligue des champions. Je l'ai vécu, et j'aimerais revivre ça. Je suis lucide. Je suis à Sainté pour me refaire une santé. On a une grosse équipe pour faire de belles choses. Pour le moment, je ne vois pas plus loin. J'espère qu'on atteindra nos objectifs. Rester à Sainté après le prêt ? On verra l'année prochaine par rapport à mon option d'achat... L'ASSE ? Ça se passe nickel. Je suis très heureux à Sainté. On a retrouvé le Kolo ! », a avoué, sur France Football, Kolodziejczak, qui croit désormais en une seconde chance au sein d'un top club européen, lui qui a déjà remporté deux Europa League avec Séville en 2015 et 2016.