Rennes : Lamouchi sait comment tuer la rumeur Gourvennec

Rennes : Lamouchi sait comment tuer la rumeur Gourvennec

Photo Icon Sport

Après une nouvelle déconvenue, c'était jeudi contre Astana, le Stade Rennais s'apprête à jouer un match très important dimanche à Monaco, autre formation dans le dur. Et la situation du club breton est d'autant plus tendue que des rumeurs évoquent le possible limogeage de Sabri Lamouchi et la venue de Jocelyn Gourvennec en cas de défaite à Louis II. A la veille de ce rendez-vous monégasque, l'actuel entraîneur du Stade Rennais a reconnu que la situation était forcément compliquée pour lui, et qu'il devait permettre au club de rebondir sans tenir compte des bruits sur un éventuel départ.

« Mon avenir, c’est un faux débat. Le principal, c'est l'institution, le Stade Rennais, comment faire pour avoir des résultats. J'ai une responsabilité très importante puisque les résultats ne sont pas à la hauteur de ce qui était prévu, et nous essayons de trouver les solutions par nos modifications, certains changements. Nous voulons faire prendre conscience à chacun que tout le monde doit prendre ses responsabilités, et moi je prends les miennes sans aucun problème, j'assume amplement cette situation qui est tout sauf agréable (...) Je ne peux pas vous empêcher de parler de ma situation, mais moi, ce qui me préoccupe, c'est de bien préparer le match de demain, d'avoir le meilleur résultat et ainsi de suite (...) Maintenant, quand je dis que chacun doit prendre ses responsabilités, chacun doit prendre ses responsabilités, et je ne suis pas dans le monde des Bisounours, je sais exactement comment les choses se passent, mais la question n'est pas là. Le sujet n'est pas de savoir si untel ou untel est fragilisé, vous savez bien mieux que moi comment les choses se passent et se passeraient. Des noms sortent dont celui de Gourvennec ? Il peut sortir des noms, je conçois parfaitement l'attrait que peut avoir le Stade Rennais. Mais la seule chose que je vois aujourd'hui, c'est la formation que je vais aligner, la séance que je vais mettre en place et ce que ce soit untel ou untel qui soit cité pour X choses, ça ce n'est pas de mon registre. Je ne peux vous parler que de ce que je peux maîtriser », a prévenu, ce samedi en conférence de presse, un Sabri Lamouchi que l'on n'imaginait pas être mis sous pression aussi rapidement.