LdC : L’UEFA ouvre une enquête sur Rennes, on ne rigole pas avec le Covid

LdC : L’UEFA ouvre une enquête sur Rennes, on ne rigole pas avec le Covid

Photo Icon Sport

Alors que la crise sanitaire du Covid-19 repart de plus belle en France, le Stade Rennais a peut-être commis des erreurs autour du match de Ligue des Champions contre Krasnodar…

Mardi, le club breton découvrait la C1 pour la première fois de son histoire. Mais alors que cette Champions League se joue dans un contexte sanitaire très compliqué, au moment même où la deuxième vague touche la France et plus généralement l’Europe, le SRFC a joué avec le feu dans un Roazhon Park rempli de 5 000 spectateurs. Si les images de joie dans les tribunes ont choqué certains suiveurs du foot européen, et notamment en Italie, où le match Atalanta - Valence avait provoqué un énorme KO à Bergame en début d’année à cause du coronavirus, Rennes risque d’être sanctionné.

En effet, ce vendredi, l’UEFA a annoncé l’ouverture d’une procédure disciplinaire à l’encontre du Stade Rennais. Dans les jours qui arrivent, l’instance européenne examinera trois possibles violations de ses règlements par le club breton et ses supporters lors de cette rencontre de Ligue des Champions. D’après le communiqué, l’UEFA soupçonne le SRFC d’avoir bloqué « certaines allées du stade empêchant un passage fluide des spectateurs ». De plus, les supporters rennais n’auraient pas respecté les gestes barrières et la distanciation sociale, en ne restant pas sur les sièges alloués. Et enfin, la délégation officielle du SRFC n’aurait pas respecté le port du masque. Trois potentielles infractions qui pourraient coûter cher à l’équipe de Julian Stéphan, surtout en cette période de crise sanitaire...