PSG : Depuis l'Ecosse, Paul Pogba fait une grande annonce

PSG : Depuis l'Ecosse, Paul Pogba fait une grande annonce

Icon Sport

Le PSG rêve de faire signer Paul Pogba, mais Manchester United a prévenu tout le monde : ce sera quasiment à 100 millions d'euros.

Mauricio Pochettino l’a confié en marge du Trophée des Champions à Tel-Aviv, il croit encore ses dirigeants capables d’amener une nouvelle recrue au PSG en ce mois d’août. Tous les regards se tournent bien évidemment vers Paul Pogba, qui envisage de quitter Manchester United à un an de la fin de son contrat, pressé en ce sens par Mino Raiola. Il faut dire que l’agent à ses entrées au Parc des Princes, avec qui il fait des affaires depuis 10 ans et la signature de Zlatan Ibrahimovic. Mais peut-être qu’il faudra faire l’impasse sur la signature de La Pioche cet été, selon les révélations du Parisien ce mardi soir. 

Le journal francilien dévoile ainsi que les Red Devils ne sont pas opposés à la vente du Français, mais qu’il y a tout de même un énorme bémol. Il s’agit du prix demandé pour laisser filer le champion du monde, à savoir entre 75 et 100 ME. Un montant vertigineux pour un joueur qui n’a pas forcément répondu aux attentes à Old Trafford, et qui entame surtout sa dernière année de contrat. Une stratégie qui pourrait en tout cas régler totalement l’avenir de Paul Pogba, comme cela avait été le cas l’année dernière, quand Zinedine Zidane essayait de le faire venir au Real Madrid, avant de s’incliner parce que MU lui demandait 100 ME minimum. 

Pogba pour 50 ME, c'est non !

Cette exigence met en tout cas un terme aux fantasmes, ceux qui évoquaient un montant de 50 ME pour faire signer Paul Pogba au PSG. A l’heure où le milieu de terrain vient de reprendre l’entrainement collectif avec ses coéquipiers en Ecosse, sur le célèbre domaine du berceau du golf de St Andrews. Le Français n’ira donc pas au bras de fer, surtout qu’il a encore l’un des plus gros salaires du Royaume. La somme demandée met en tout cas provisoirement fin à l’intérêt parisien, même si rien n’est définitivement fini. 

Le PSG est tout à fait capable de repasser à l’action dans le courant du mois d’août, s’il parvient à finaliser plusieurs ventes. Après Alphonse Areola et Mitchel Bakker, Thilo Kehrer, Ander Herrera, Layvin Kurzawa et Pablo Sarabia sont invités à se trouver un nouveau club pour financer une arrivée de prestige. Ce ne sera pas facile, tant les joueurs cités possèdent des contrats en béton armé, mais cela donne une petite marge aux dirigeants parisiens. 

Paul Pogba est libre dans un an

Surtout que, si Manchester United bombe le torse et demande quasiment 100 ME pour laisser filer son milieu de terrain, la réalité est tout de même bien cruelle. Paul Pogba et Mino Raiola ont rejeté une demande de prolongation de contrat de la part du Board des Red Devils. Le départ ne fait plus aucun doute, même s’il faudra savoir s’il aura lieu cet été contre une belle somme ou l’été suivant pour zéro euro. Une histoire de gros sous, sachant que chez les supporters anglais, l’apport de Pogba n’est pas jugé comme déterminant, le Français ayant eu du mal à porter MU sur ses épaules comme cela lui était demandé après son retour en 2016. 

A noter qu’un club en France suit cette situation de près, puisque, en cas d’achat de Paul Pogba par le PSG, Manchester United envisage de passer à l’action pour recruter Eduardo Camavinga. Un départ pour 30 ME est envisagée pour l’international français, qui arrive à un an de la fin de son contrat avec le Stade Rennais, et a déjà fait savoir qu’il ne prolongerait pas non plus. 

Paul Pogba mène la lutte contre le racisme

Ce mardi soir, Paul Pogba a profité de son retour à l’entrainement avec Manchester United pour annoncer une décision forte. Le milieu de terrain a en effet fait savoir que l’ensemble des joueurs de l’effectif continuera à mettre un genou à terre avant chaque match de la saison en Angleterre, afin de montrer l’unité de tout le monde contre le racisme. « Nous devons continuer de diffuser ce message, maintenant plus que jamais. Nous espérons que ces actions vont continuer d’avoir un impact et amener à un changement positif, surtout avec le retour des fans dans les stades », a livré Paul Pogba, qui a aussi fait savoir qu’il ne laisserait pas passer les insultes racistes qui fleurissent également sur les plateformes ou les réseaux sociaux. Plusieurs joueurs ont récemment fait savoir qu’ils n’utiliseraient plus leur compte Twitter pour lutter contre la trop grande impunité des auteurs de propos racistes sur le réseau social de l’oiseau bleu.