PSG : Un terrible soupçon sur Neymar

PSG : Un terrible soupçon sur Neymar

Neymar exclu volontaire contre Strasbourg pour faire la fête, la terrible accusation vient du Brésil, où plusieurs gloires de la Seleçao lynchent le joueur du PSG sur la place publique. 

Neymar a clairement manqué son retour avec le PSG ce mercredi soir. Si tout avait bien commencé avec une passe décisive et une première période accomplie dans le jeu, les évènements de l’heure de jeu ont tout gâché. Certes ciblé par les défenseurs de Strasbourg sur plusieurs fautes, le Brésilien s’est agacé de voir le laxisme de Clément Turpin. L’arbitre français n’a en revanche eu aucune pitié au moment de mettre un premier carton jaune à Neymar pour une baffe dans le visage d’Adrien Thomasson sur une protection de balle, puis un deuxième jaune pour une simulation grossière dans la surface. Un dernier geste qui vaut des critiques au Brésilien, qui aurait pu éviter de plonger alors que personne ne l’avait touché. Résultat, l’expulsion l’a renvoyé aux vestiaire et il manquera au moins le prochain match. Sachant qu’il avait de grandes chances d’être au repos pour le match à Châteauroux en 32e de finale de la Coupe de France début janvier, cela fait une bonne trêve de 10 jours pour l’ancien du FC Barcelone. 

Une coupure en pleine période des fêtes qui a provoqué une sortie impitoyable au Brésil, où Neymar oscille entre le statut de phénomène quand il marque, à celui de joueur ingérable quand il va moins bien. Pour Walter Casagrande, ancien international brésilien devenu consultant, le rouge récolté par Neymar était peut-être bien volontaire pour être tranquille afin de faire la fête. « Peut-être retournera-t-il au Brésil pour organiser une fête de fin d'année, puisqu'il sera absent au prochain match. Il est devenu une célébrité qui ne pense qu'aux publications pour gagner des abonnés et oublie d'être un joueur. Désolé pour tous ceux qui lui excusent tout, mais avec Neymar, je n’ai jamais eu tort depuis ma première critique en 2017 où je disais qu’il était gâté. On est en 2023 et il est toujours aussi puéril. Neymar démontre une fois de plus qu’il est une personne infantilisée et gâtée, sur et en dehors des terrains. Le problème, c’est que personne n’a compris qu’il n’y a pas de nouveau ou d’ancien Neymar. Il est le même que d’habitude, avec des simulations, des provocations envers l’adversaire, rien ne change. Il n’a jamais changé, mais beaucoup de gens croient encore à son discours », a livré l’ancien attaquant sur UOL. 

Que va faire Neymar le 1er janvier ?

Un avis qui a provoqué une sacrée polémique au Brésil, où on tient à rappeler que Neymar n’a pas pris de vacances à rallonge pour revenir à temps afin d’aider le PSG à aller chercher la Ligue des Champions en fin de saison. Mais ces soupçons ont la dent dure, puisque même Gerson, champion du monde avec le Brésil en 1970, a taillé le numéro 10 parisien. « Neymar qui se fait expulser sur un penalty simulé et qui ne joue pas le 1er janvier ? Je me demande si son réveillon du Nouvel An est prêt », a lancé l’ancien joueur. Le Brésil a visiblement pris le parti de se moquer de Neymar, et de ne plus croire que son carton rouge est simplement un carton rouge et rien d’autre. Une preuve de plus que le « Ney » n’inspire plus la confiance dans son propre pays, alors que le joueur n’a pas marqué de points non plus en quittant le Parc des Princes avant la fin du match, n’assistant pas à la victoire arraché par ses coéquipiers conte Strasbourg.