PSG : Réunion entre Zidane et l'Emir mardi au Qatar ?

PSG : Réunion entre Zidane et l'Emir mardi au Qatar ?

Icon Sport

Le Paris Saint-Germain n'a pas encore dévoilé ses intentions concernant l'avenir de Mauricio Pochettino, mais le nom de Zinedine Zidane est encore évoqué pour devenir l'entraîneur du club de la capitale.

Tandis qu’à en croire RMC le Paris Saint-Germain tente de régler à l’amiable de départ de Mauricio Pochettino et de son staff, même si tout le monde sait qu’au final Nasser Al-Khelaifi va régler la totalité des salaires de la dernière année de contrat de l’entraîneur argentin, l'identité du futur entraîneur du PSG n’est pas encore connue. Depuis 72 heures, le nom de Christophe Galtier revient de plus en plus, notamment parce que le coach de l’OGC Nice s’entend très bien avec Luis Campos, le nouveau directeur sportif parisien. Mais une fois que cela est dit, il reste une réalité, c’est qu’au Qatar l’Emir veut, lui, convaincre Zinedine Zidane de s’installer sur le banc du Paris Saint-Germain et visiblement cela a du mal à se concrétiser. Cependant, tout espoir n’est pas perdu pour le cheikh Tamim ben Hamad Al Thani, puisque le Mundo Deportivo explique qu’une réunion entre le chef de l’état qatari et Zinedine Zidane est prévue mardi à Doha.

L'Emir du Qatar accepte les condition de Zidane 

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par zidane (@zidane)

Au cœur de cette réunion, non pas le Mondial 2022 au Qatar dont Zizou est l’ambassadeur, mais la possibilité pour le technicien français de 49 ans de devenir entraîneur du PSG. Journaliste pour le quotidien sportif espagnol, Ramon Fuentes affirme qu’après une première rencontre la semaine passée entre l’Emir et Zinedine Zidane, en marge de la finale de la Ligue des champions à Paris, les deux hommes se retrouveront mardi à Doha. Sur le plan salarial, le propriétaire du Paris Saint-Germain aurait confirmé qu’il offre un salaire proche de 25 millions d’euros par saison à l’ancien technicien du Real Madrid, soit autant que Diego Simeone et Pep Guardiola. Mais en plus il serait disposé à ce que Zinedine Zidane donne priorité à l’équipe de France si Didier Deschamps quitte ses fonctions après le Mondial 2022, ce qui est loin d’être acquis. Le dossier Zidane n'est donc pas totalement refermé.