PSG : Premier coup de tonnerre dans l’affaire Neymar

PSG : Premier coup de tonnerre dans l’affaire Neymar

Photo Icon Sport

Accusé par une jeune femme de l’avoir violé lors d’un rendez-vous prévu dans un hôtel parisien le mois dernier, Neymar s’est rapidement défendu de ces accusations en public, assurant qu’il s’était passé « tout le contraire » de ce que la plaignante décrivait. Cette affaire provoque bien évidemment un vif tollé au Brésil, où les faits et gestes de l’attaquant du Paris Saint-Germain sont observés à la loupe, et souvent critiqués. Mais ces dernières heures, un bouleversement a eu lieu, puisque les avocats de la victime présumés se sont retirés de l’affaire.

Le cabinet Fernandes e Abreu a fait savoir à la chaine Globo qu’il avait mis un terme à son engagement de représenter la plaignante en raison de discordances dans son témoignage. La jeune femme aurait affirmé à ses avocats qu’elle avait été violentée par Neymar après une relation sexuelle consentie, avant de finalement expliquer lors de son dépôt de plainte au commissariat que l’acte sexuel avait été forcé, et était donc un viol. Ces affirmations différentes d’un jour à l’autre ont provoqué le départ des avocats, pour qui la confiance en leur cliente n’est plus totale. Cela n’empêche pas l’affaire prise en charge la police de suivre son cours, et une possible convocation de Neymar dans les prochains jours, mais cela jette tout de même une part d’ombre sur ce qu’il s’est réellement passé dans cette chambre d’hôtel parisienne, la victime présumée ayant visiblement plusieurs versions.