PSG : Pochettino, Mbappé et Paris, c'est pas un drame !

PSG : Pochettino, Mbappé et Paris, c'est pas un drame !

L'euphorie née de l'exploit du PSG à Barcelone est vite retombée après la défaite contre l'AS Monaco. Pourtant, il ne faut pas tout remettre en cause pour Paris.

En matière d’ascenseur émotionnel, les supporters du Paris Saint-Germain ont eu leur dose la semaine passée. Quatre jours après une soirée inoubliable au Camp Nou en Ligue des champions face au Barça, le PSG est tombé de haut face au club de la Principauté en Ligue 1. Alors, forcément, Mauricio Pochettino et ses joueurs ont pris cher, certains étant même prêts à remettre en cause la valeur de la performance réalisée par Kylian Mbappé et ses coéquipiers dans la capitale de la Catalogne. Ce genre de jugement rapide n’est pas du goût de Vincent Duluc, lequel estime que le Paris Saint-Germain ne mérite pas ce genre de faux procès.

Dans un édito pour L’Equipe, le journaliste livre sa façon de penser. « De même que le PSG n’a pas concédé par hasard sa sixième défaite en L1 dimanche soir, il n’avait pas gagné par hasard mardi. Les Parisiens ont perdu comme une équipe ordinaire, sans qualité ni orgueil, sans efforts non plus, mais cela ne signifie pas que Monaco est plus fort que Barcelone. Cela ne signifie pas, non plus, que Verratti et Mbappé n’auraient pas été si formidables que cela, au Camp Nou, ou que Pochettino, qui avait su établir un plan de jeu le mardi en aurait été incapable le dimanche. Il n’y a pas qu’une vérité, dans ce jeu : il y en a plusieurs, et elles sont successives. Cette semaine, Pochettino a puni le Barça, et Niko Kovac l’a puni à son tour, mais le Bayern Munich a tout gagné à partir du moment où Kovac est parti, et Thomas Tuchel est invaincu avec Chelsea depuis qu’il a été écarté du PSG », rappelle Vincent Duluc, qui connaît l’histoire du football sur le bout de ses doigts et ne rejoindra pas le club des analystes en temps réel, prêts à brûler le dimanche ce qu’ils saluaient le mardi.