PSG : Pas encore viré, Pochettino interpelle le Qatar

PSG : Pas encore viré, Pochettino interpelle le Qatar

A deux semaines de la trêve, Mauricio Pochettino peut clairement se sentir visé par la direction du PSG qui rêve tout haut de Zinedine Zidane.

Le PSG courtise depuis plusieurs mois un certain Zinedine Zidane, qui est libre de tout engagement, et réfléchit de plus en plus à l’idée de diriger le Paris SG et des stars qu’il connaît bien. Une nomination qui plait beaucoup en haut lieu, et notamment l’Emir du Qatar qui laisse fuiter des discussions en cours avec l’entraineur français. Mais pour le moment, Mauricio Pochettino est bien en place à Paris, où malgré le jeu pratiqué loin d’être flamboyant, il est lui-même au centre de rumeurs avec l’intérêt récent de Manchester United pour le faire venir. 

Pochettino viré comme Tuchel ?

La situation est instable, et il en fallait par exemple bien moins pour que les dirigeants parisiens ne décident de virer Thomas Tuchel pendant la période de Noël en 2020. La pression risque donc de monter à l’approche des fêtes de fin d’année, mais Mauricio Pochettino y est totalement hermétique. Lui qui avait refusé de commenter les rumeurs sur son départ l’été dernier, ne donne toujours aucune indication. Mais il entend bien les critiques sur le niveau de jeu de son équipe, et les difficultés rencontrées à chaque fois qu’une équipe vient pour mettre de l’intensité, comme ce fut le cas de Bruges, Leipzig, Rennes ou Lens plus récemment, sans parler de Manchester City au retour. 

Néanmoins, cela n’inquiète pas l’entraineur du PSG, persuadé que la montée en puissance arrive, et qu’il faut donc se montrer confiant en l’avenir. « Je me sens bien, tranquille. Je sens le soutien de mes joueurs et du club, qui sait ce qu’on est en train de mettre en place. Je suis conscient que le PSG est un club qui brille très fort, avec beaucoup de bruit autour. Mais on est qualifiés en Ligue des champions, on a 11 points d’avance en championnat… Il y a toujours des choses qui peuvent être meilleures, sur lesquelles on doit s’améliorer, mais tout ce bruit dehors, c’est ce qui vous attend quand vous êtes dans un club comme celui-ci. Le staff et les joueurs, on sait où l’on veut aller. On a les idées claires. On respecte ce qui se dit dehors, mais on poursuit notre chemin. Il a y des tempêtes, mais nous sortons notre parapluie et nous savons qu’après, viendra le soleil. Et quand le soleil sera là, on pourra profiter du travail accompli, et faire profiter nos supporters. Car bien sûr, on veut bien jouer au football, marquer des buts. C’est notre objectif, mais avant ça il y a beaucoup de travail. On va continuer en ce sens, malgré ce qu’on peut dire à l’extérieur », a lancé un Mauricio Pochettino persuadé que les efforts consentis en ce moment pour trouver la bonne tactique vont permettre un rendement bien supérieur en deuxième partie de saison. De quoi lui donner un sursis, alors que l’Emir du Qatar rêve d’avoir Zinedine Zidane aux commandes du PSG pour les premiers jours de 2022 ?