PSG : Paris transforme les bons joueurs en chèvres

PSG : Paris transforme les bons joueurs en chèvres

Icon Sport

Le PSG a été tenu en échec à Lorient (1-1), et c'est peu dire que la formation parisienne a semblé sans âme. Sans Kylian Mbappé, Paris n'a aucun niveau et ça inquiète.

Mendes, Wijnaldum, Hakimi, Messi…même si Neymar et Kylian Mbappé n’étaient pas du déplacement effectué par le PSG mercredi au Moustoir, Mauricio Pochettino avait à sa disposition un effectif de gala. Pourtant, le Paris Saint-Germain n’a pas vraiment brillé face au 19e de Ligue 1, et le nul ramené de Lorient tient presque du miracle. Et c’est peu dire qu’à l’exception de Lionel Messi, qui semble trouver ses repères, les autres renforts du PSG ne brillent pas. Dans Le Parisien, Mendes, Hakimi et Wijnaldum ont droit à un 3,5, symbole de leur médiocrité. De quoi laisser dubitatif quand on se souvient de l’apport du joueur néerlandais à Liverpool, ou de celui du défenseur marocain à l’Inter. Comme d’autres avant eux, ils déçoivent sous le maillot du club de la capitale sans que l’on sache vraiment si cela tient aux choix de leur entraîneur ou à des performances individuelles en nette baisse. Pour Olivier Rouyer, ce constat est terrible pour le Paris Saint-Germain, même si certains joueurs sont probablement fautifs.

Wijnaldum, symbole de l'étrange mercato du PSG

En tout cas, l’ancien coéquipier de Michel Platini en club et en équipe de France estime que c’est clairement un souci majeur pour les dirigeants du Paris Saint-Germain. « Le problème des joueurs qui signent au PSG, c’est qu’on a le sentiment qu’à chaque fois on nous annonce des joueurs de haut niveau et quand ils ont deux mois de vie à Paris, on se dit que c’est leur petit frère ou leur cousin. Donc il y a un problème (…) Si on prend le cas de Wijnaldum, il a fait remarquer lors d’une interview récente que quand il était à Liverpool il avait un cadre bien défini par Jurgen Klopp. En revanche quand il est au PSG il n’a pas la même structure, ça le perturbe. Mais, il faut le dire aussi, en dehors du joueur il y a quand même l’homme et on est à Paris….», fait remarquer Olivier Rouyer, conscient que la vie parisienne offre des sollicitations inédites pour les stars du club de la capitale.

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Paris Saint-Germain (@psg)

Et l'ancien joueur n'est pas le seul à se faire du souci avec cet aspect des choses, puisque Daniel Riolo est lui aussi sidéré par le niveau de jeu de certains joueurs du Paris Saint-Germain. « On est en présence de joueurs qui n’en ont rien à cirer de Paris. Les supporters du PSG devant leur télévision face à leur équipe, je me demande ce qu’ils peuvent penser. On a l’impression que les joueurs se foutent de notre gueule. Les milieux de terrain avec Wijnaldum, on a l’impression qu’il n’est jamais arrivé. Et ce n’est pas circonstanciel, car on voit ça depuis le début de la saison ! », fulmine le journaliste de RMC. Joyeux Noël Mauricio Pochettino !