PSG : Neymar et Mbappé dégoûtent les Parisiens à l’entraînement

PSG : Neymar et Mbappé dégoûtent les Parisiens à l’entraînement

Coéquipier de Neymar et de Kylian Mbappé au Paris Saint-Germain, Leandro Paredes s’est dit impressionné par les qualités des deux stars.

Souvent décrit comme le garde du corps de Neymar, Leandro Paredes est peut-être le plus grand admirateur du Brésilien dans le vestiaire du Paris Saint-Germain. Le milieu de terrain, au-delà de son amitié avec le numéro 10, apprécie également ses qualités sur le terrain. A commencer par sa capacité à surmonter la pression, et ce peu importe l’importance de la rencontre.

Neymar sans pression

« J'aime sa façon de jouer, de vivre le football, a confié l’Argentin au quotidien Olé. On dirait qu'il joue tous les jours avec ses amis. C'est incroyable. Avec la responsabilité d'être qui il est, de jouer dans un aussi grand club, le fait qu'il s'amuse comme il le fait, c'est quelque chose que j'admire énormément. » Et quand Neymar se divertit au Camp des Loges, on imagine que ses coéquipiers se font parfois ridiculiser. Cela vaut aussi pour l’attaquant Kylian Mbappé, imprenable en vitesse.

« En tant que joueur, je crois qu'il ressemble plus à Cristiano (Ronaldo), c'est plus un athlète, a comparé Leandro Paredes. Il est incroyable physiquement. Je pense que Ney et Leo (Messi) ont un talent différent de Cristiano et Kylian, mais ils sont incroyables physiquement. Il faut aussi ajouter à cela leur qualité. Si quelqu'un ose faire les exercices de vitesse avec lui ? Non, sauf quand il les fait à 50%. Quand il démarre, il est dans l'air. C'est impressionnant. » En réalité, le latéral droit Alessandro Florenzi adore défier Kylian Mbappé.

Mbappé injouable en vitesse

Mais comme l’international tricolore le racontait récemment au magazine France Football, l’Italien n’a jamais réussi à rivaliser. « Pendant les exercices de vitesse, Florenzi se mettait tout le temps avec moi et disait : "Si j'arrive à être juste derrière toi ça voudra dire que pendant le match l'attaquant ne me passera pas." Le problème, c'est qu'il n'était jamais juste derrière moi », se moquait Kylian Mbappé, qui devrait trouver des défenseurs plus rapides face à lui pendant l’Euro.