PSG : Meunier, le « pestiféré » devient Calimero

PSG : Meunier, le « pestiféré » devient Calimero

Photo Icon Sport

Depuis qu'il a quitté le PSG pour Dortmund, Thomas Meunier ne cesse de chouiner concernant la fin de son aventure avec le club de la capitale.

Cette semaine, Thomas Meunier a reconnu que dès le mois de février il avait décidé de quitter le PSG pour rejoindre Dortmund en signant un contrat, le défenseur international belge avouant même avoir été impressionné par le Mur Jaune lors du match aller entre les deux clubs. Malgré cela, Thomas Meunier ne cesse de critiquer le Paris Saint-Germain sur la manière dont il a quitté le club français, le défenseur mettant sur Leonardo toute la responsabilité de ce départ, affirmant avoir tout fait pour rester deux mois de plus au PSG afin de finir la saison avec le club de la capitale. Dans une longue interview accordée à la RTBF, le joueur du Borussia Dortmund ne masque pas son aigreur, quitte à détériorer un peu plus son image auprès des supporters parisiens, lesquels estiment que Thomas Meunier prend tout le monde de haut, et arrange la vérité à sa sauce.

Il est vrai que le défenseur belge n’y va pas de main morte avec le PSG et Leonardo. « J’ai presque été me mettre à genoux à Dortmund avec mon agent pour parvenir à trouver un accord pour qu'ils me laissent jouer avec le PSG, parce que le 1er juillet, j'étais joueur de Dortmund (...) J’avais eu Leonardo au téléphone et il me demande : "Est-ce que toi tu es encore prêt à jour la Champions League ?" Je lui dis "à 100%, je serai concerné jusqu'au bout. Je veux terminer. Même si c'est pour se faire sortir en 1/4 de finale. Je veux être avec le groupe, je veux vivre mes derniers instants aussi intensément que possible et jouer avec le PSG la Champions League et les deux Coupes, explique Thomas Meunier, avant de charger le directeur sportif brésilien. Le fait de ne pas avoir trouvé d'accord entre Paris et Dortmund, ne veut absolument pas dire que je refuse de prolonger, puisqu'il n'y a pas eu d'accord. Donc il n'y a même pas eu de proposition. La 1ère étape, c'était trouver un accord entre Paris et Dortmund et après, trouver un accord entre Paris et Meunier. Et c'est là où la communication, je ne sais pas si je peux dire du club, mais de Leonardo puisque c'est lui qui gère le dossier, a été un petit peu tronquée... Ce n'était pas très très correct. Et finalement, après discussion, j'ai bien compris qu'il n'y avait pas vraiment d'envie de vouloir me prolonger. Ça été clair comme de l'eau de roche. »

Le défenseur de 28 ans revient aussi sur son départ concret du Paris Saint-Germain, et son interdiction de venir s’entraîner avec ses coéquipiers. Là encore, Thomas Meunier taille Leonardo. « Pour eux, ils avaient assez avec l'effectif qu'ils avaient... Et je pouvais faire mes valises. D'où la lettre d'avocat que j'ai reçue de la part du club. Elle me stipulait que je n'étais plus le bienvenu au club, que je ne pouvais pas venir m'entraîner, même la dernière semaine. J'ai trouvé ça hallucinant ! Je n'ai même pas reçu un coup de fil pour m'avertir que j'allais recevoir une lettre ou que je n'étais plus le bienvenu. Mon agent m'a téléphoné en me disant qu'il avait reçu un mail de Paris... C'était assez lâche...et c'est moi qui ai dû prendre contact avec Leonardo après pour comprendre la situation (...) D’un coup, tu passes pour un pestiféré alors que tu as toujours été correct avec le club », explique l’ancien joueur du PSG. Pas de quoi changer son image en France.