PSG : Messi le prouve, Mbappé peut signer au Real

PSG : Messi le prouve, Mbappé peut signer au Real

Icon Sport

Un transfert tel que celui de Kylian Mbappé vers le Real Madrid peut-il se boucler en quelques jours ?

A désormais 10 jours de la fin du marché des transferts, la question mérite d’être posée. En Espagne, aucun doute n’est possible, l’attaquant français peut très bien encore être une recrue phare du Real Madrid d’ici à la fin du mercato. La Maison Blanche a les moyens de faire une grosse offre au PSG, et si le clash prenait forme, il pourrait boucler cette arrivée en peu de temps. Marca a d’ailleurs rajouté une couche, la 17e au moins, sur le « problème Mbappé ». Le journal espagnol s’est appuyé sur une photo de l’entrainement parisien, où le numéro 7 du PSG se trouvait à l’écart du groupe lors d’une pause, pour expliquer que le Français était isolé et se trouvait « dans la tourmente ». Ce à quoi Mbappé a répondu, volontairement ou non, avec des clichés sourire aux lèvres lors de cette même séance, sur ses propres réseaux sociaux. 

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par MARCA (@marca)

Le PSG est particulièrement serein, à l’image des phrases prononcées par Mauricio Pochettino en conférence de presse. «  Comme je l’ai déjà dit, Kylian est notre joueur. Je ne le vois pas ne pas être avec nous cette saison. Mes discussions avec lui sont d’ordre footballistique. S’il ne prolonge pas, il reste un joueur du PSG. Je suis content de lui, et je crois qu’il l’est avec nous », a expliqué l’entraîneur argentin, persuadé que Mbappé ne se voit pas déjà enfiler le maillot blanc du Real Madrid. Néanmoins, ce vendredi, Le Parisien jette un petit froid et évoque un possible retournement de situation. Le quotidien qui suit le PSG de près l’assure, si jamais le dossier du transfert de Mbappé dans la capitale espagnole revenait au goût du jour, même peu de temps avant la fin du mercato, le transfert serait largement faisable. 

Lionel Messi en est la preuve

Lionel Messi l’a démontré en rejoignant le PSG en à peine quelques jours, même un très gros contrat peut se signer rapidement. Certes, l’Argentin n’avait pas besoin de l’accord de son club, le FC Barcelone, qui n’avait pas réussi à le prolonger et le laissait donc libre, mais le principe est le même. A partir du moment où les deux clubs sont d’accord, le contrat peut se finaliser très très vite, avec les avocats des deux côtés. Même s’il est rare de voir les meilleurs joueurs de la planète changer de club au buzzer, l’Espagne s’accroche au moins à ça pour les 10 prochains jours.