PSG : Mercato, Dani Alves... Meunier commence à en avoir marre

PSG : Mercato, Dani Alves... Meunier commence à en avoir marre

Photo Icon Sport

Dans la peau d'un titulaire bis au sein du Paris Saint-Germain, Thomas Meunier s'est confié sur son début de saison, sur sa relation avec Dani Alves, mais aussi et surtout sur son avenir au mercato.

Cela semble clair. Thomas Meunier ne se satisfait plus d'être dans l'ombre de Dani Alves. Après avoir poussé Serge Aurier sur le banc lors de sa première année à Paris, l'international belge n'est plus qu'un remplaçant de luxe sous les ordres d'Emery. Malgré ses très bonnes apparitions en championnat, sachant qu'il a déjà marqué trois fois en L1, Meunier n'a pas encore joué la moindre minute en Ligue des Champions, où son concurrent brésilien ne lâche pas le morceau. Ce qui a le don d'agacer le joueur de 26 ans, désormais pisté par l'Atletico, Valence et Naples en vue du prochain mercato hivernal. Mais ce n'est pas pour autant qu'il va baisser les bras, lui qui dispose encore d'un contrat de deux ans et demi à Paris.

« Je fais ce que je peux pour montrer au coach qu’il pourra toujours compter sur moi. Maintenant, il faut être très patient. Et ce n’est pas l’une de mes premières qualités. Pour le reste, je me rassure en me disant que si je ne suis pas sur le terrain, ce n’est pas parce que je suis nul. C’est parce qu’il y a de la concurrence. À partir du moment où tu passes en seconde zone, comme à mes débuts avec le PSG, c’est un peu plus difficile. Mais je ne désespère pas pour inverser la situation. Quand j’ai parlé avec Unai Emery, il m’a dit qu’il y aurait moins de turnover et qu’il faisait confiance à l’équipe sur le terrain. Parce qu’il y avait une certaine osmose dans la façon de jouer... Je pense qu’il se fie à la forme actuelle de l’équipe, avec le onze de base. Dani Alves ? On a une relation très saine. Je passe énormément de temps à l’analyser pour voir ce que lui fait et que moi je ne fais pas encore. Je sais que ça pourra m’aider. C’est vraiment un joueur d’exception. Un départ au mercato ? Ce serait une suite logique si le club ne compte plus sur moi. J’aurais peut-être une discussion plus tard avec le club, et le coach. On verra. Je suis passé au second plan pour le moment. Le financier n'est pas mon point d'attache. Je pourrai demander de jouer avec la CFA tous les week-ends, si j'en avais l'occasion. Juste pour avoir le plaisir de jouer au foot. Mais j'ai la chance de jouer au PSG, dans l'une des meilleures équipes du monde... Je ne peux pas cracher dans la soupe non plus », a lancé, sur SFR Sport, Meunier, qui sait pertinemment que Dani Alves arrivera bientôt sur la fin, sachant qu'il a 35 ans. Et c'est à ce moment-là que Meunier pourrait s'imposer comme un véritable cadre du PSG... Reste à savoir si le latéral droit est prêt à faire certains sacrifices en attendant son tour.