PSG : Le Qatar en roue libre, Daniel Riolo alerte l’UEFA !

PSG : Le Qatar en roue libre, Daniel Riolo alerte l’UEFA !

Icon Sport

Dans une interview toute fraiche de ce week-end, Frank McCourt (OM) a critiqué le modèle économique des clubs Etats. Le PSG est visé.

Frank McCourt entre en scène. Après le patron de la Liga espagnole Javier Tebas ou encore Uli Hoeness (Bayern Munich) et de nombreux dirigeants de clubs allemands, c’est le patron de l’Olympique de Marseille qui s’attaque sans le citer au Paris Saint-Germain. Dans une interview livrée ce week-end, le propriétaire du club phocéen a sèchement critiqué le modèle économique des clubs Etats tels que le PSG ou Manchester City. « Avec ma femme, on n'est rien à côté d'un État. Il doit y avoir un cadre pour que tout le monde puisse travailler de façon équitable. Il est important qu'il y ait un certain niveau de concurrence équitable parce que sans ça, ça fait sortir le plaisir du sport » a livré Frank McCourt, dont les propos ont été entendus par Daniel Riolo.

Daniel Riolo donne raison à Frank McCourt

Sur l’antenne de RMC, le consultant de l’After Foot a globalement donné raison à Frank McCourt. Daniel Riolo estime qu’il est urgent pour l’UEFA de rétablir un contrôle sans quoi le marché des transferts va rapidement devenir un grand n’importe quoi. « Dans l’interview de McCourt il y a des choses qui sont très bonnes, il y a une réflexion assez intéressante. Mais le problème, c’est qu’il est obligé de faire trois pages de démago pour plaire à ses supporters et cela brouille le discours. Les Etats dans le foot, à partir du moment où il n’y a plus de contrôle… Avant, on peut dire ce que l’on veut sur le fair-play financier mais il y avait du contrôle. Il n’y avait jamais eu la sensation que l’on a aujourd’hui que le PSG et Manchester City ont les mains libres pour faire ce qu’ils veulent. Cette sensation dérange et me dérange, sans contrôle ce n’est pas possible » a jugé Daniel Riolo, pour qui Frank McCourt est loin d’avoir tort en s’exprimant ainsi sur le manque de contrôle économique des clubs sur le marché des transferts.