PSG : La polémique de trop, Neymar a la rage

PSG : La polémique de trop, Neymar a la rage

Icon Sport

Neymar a terminé sa tournée au Japon sur une polémique. Le Brésilien a vivement réagir aux critiques sur son attitude face à Osaka. 

Kylian Mbappé l’a démontré à sa façon, il n’y a pas de matchs amicaux qui tiennent une fois que l’arbitre a donné le coup d’envoi. L’attaquant français a effectué une tournée au Japon très dynamique avec le PSG et il a bien montré son envie de déjà aborder la saison au plus haut niveau. Lionel Messi a également donné satisfaction avec un temps de jeu important et un coup de rein retrouvé. Idem du côté de Neymar, même si le numéro 10 du PSG termine sa tournée avec une polémique. Le Brésilien est accusé d’avoir simulé pour obtenir un pénalty lors du match face au Gamba Osaka. Parti dans la surface, le « Ney » effectue un crochet derrière la jambe d’appui devant le tacle de son adversaire, puis s’écroule de manière spectaculaire comme s’il avait été balayé. Le public crie, l’arbitre siffle et le Brésilien marque sur pénalty. Si la VAR n’était pas présente pour un simple match de tournée, les ralentis font très mal à l’ancien barcelonais, qui est très légèrement à la lutte sur le haut du corps, mais n’a pas du tout été balayé en bas. 

Le Brésil n'épargne pas Neymar

Bien évidemment, ces images ont fait le tour de la planète, et jusqu’au Brésil, ce geste exagéré a fait réagir. Ce plongeon semble avoir annulé toutes les bonnes actions de Neymar depuis le début de la saison, comme sa décision de se plier aux nouvelles règles communes du PSG, son retour de vacances en avance, et sa bonne humeur ainsi que ses performances sur le terrain. Pour beaucoup, le Brésilien n’a pas changé et cette action en est la preuve. Cela rappelle une époque compliquée du Brésilien, notamment en 2018, quand, malgré ses blessures, il continuait de provoquer ses adversaires, et se roulait au sol sur plusieurs mètres à chaque contact. 

Mais si, à l’époque, Neymar subissait beaucoup de critiques et avait la tête dans le seau, cela n’est plus le cas. Le meneur de jeu du PSG a décidé de répondre à ceux qui l’accusaient déjà de tous les maux, et assure qu’il n’y a aucune simulation dans ce pénalty obtenu contre Osaka. Reprenant de volée le compte de Globo, média dont il est très proche et qui avait parlé d’un pénalty « imaginaire », l’ancien prodige de Santos s’est énervé. « Imaginaire ? C’est un pénalty ! Tous ces gens qui ne savent pas taper dans un ballon et qui continuent à dire de la merde », a balancé Neymar avant de s’attaquer, dans un autre message sur Twitter, aux « haters » à qui il a décidé de leur faire sa plus belle grimace.  

Neymar confirme, il y avait pénalty

Une réponse musclée qui fait aussi comprendre que le joueur du PSG n’a aucune envie de voir son image être salie après plusieurs semaines de mise en avant de ses bonnes intentions. Cela n’entachera pas sa tournée au Japon de très belle facture, même si les dirigeants désireux de montrer une belle image du Paris SG ont perdu quelques points avec cette petite polémique que Neymar n’avait plus connu ces dernières années.