PSG : Paredes prend cher, ça sent le gros flop à Paris

PSG : Paredes prend cher, ça sent le gros flop à Paris

Photo Icon Sport

L’hiver dernier, le Paris Saint-Germain s’attachait les services de Leandro Paredes en provenance du Zénith Saint-Pétersbourg.

S’il était difficile de critiquer le choix de Paris avant d’avoir vu à l’œuvre l’Argentin, le prix d’achat du joueur a tout de suite interloqué. Et pour cause, Antero Henrique avait négocié à auteur de 47 ME la venue de Leandro Paredes. Pour l’heure, il est évident que l’ancien du Zénith n’apporte pas ce qu’un joueur acheté à ce prix devait apporter. Et pour Omar Da Fonseca, qui connaît par cœur son compatriote, il ne faut pas s’attendre à une nette amélioration dans les prochaines semaines pour celui qui pourrait bien être un éternel flop…

« Chez nous, on appelle ça un pecho frio : en gros, celui qui ne salit jamais son short, qui joue dans le confort. Quand tu gagnes 2-0, tu peux le faire jouer. Mais quand c’est serré… Ce n’est pas le passeport qui identifie un joueur. (…) Paris a créé le besoin d’acheter une sentinelle, comme si Paredes allait te sauver la vie alors qu’il est très neutre. Et je ne parle pas de l’aspect financier » a balancé le consultant de beIN SPORTS dans les colonnes du Parisien. Leandro Paredes, tout de même en progrès depuis le début de la saison, appréciera…