PSG : La machine à cash est lancée, Paris rêve de mettre KO l'UEFA

PSG : La machine à cash est lancée, Paris rêve de mettre KO l'UEFA

Photo Icon Sport

Même si le PSG n’a pas fait l’objet d’amendes ou d’interdictions officielles de la part de l’UEFA lors de sa dernière décision, le fair-play financier a clairement freiné le club de la capitale cet été.

Pas d’arrière gauche de prestige, ni de milieu de terrain défensif de grand standing, le champion de France n’a pas pu mettre le paquet, et a au contraire plutôt bien vendu dans le même temps. Pas de quoi convaincre tout le monde à Paris, puisque même Thomas Tuchel n’est pas totalement satisfait du mercato. Mais que l’entraineur allemand, et surtout les fans du PSG, se rassurent, le club francilien continue de grandir de manière spectaculaire en ce qui concerne ses revenus marketing et publicitaires, et son directeur du sponsoring s’enflamme littéralement pour les années à venir.

« Nous parlons avec des marques provenant des quatre coins du monde. Nous avons été en Chine récemment mais aussi dans plein d’autres endroits. Pour un atout aussi important, un actif aussi valorisé, il y a des intérêts dans le monde entier. Nous avons les deux joueurs les plus chers de l’histoire du foot, Neymar et Mbappé, qui est la prochaine star globale ; tout le monde a vu la Coupe du monde incroyable qu’il a réalisée. Notre base de fans est en train de grandir dans le monde entier. Nous sommes dorénavant dans une position de force pour attirer les marques », a prévenu Marc Amstrong, ancien vice-président de la NBA Europe, pour l’AFP. Des sponsors qui affluent et des billets qui rentrent, autant dire que le PSG espère bien être définitivement et rapidement débarrassé des contraintes du fair-play financier. A commencer par le dernier examen de son dossier, prévu ce mercredi par l’UEFA ?