PSG : Galatasaray en furie, la carrière d'Icardi brisée net

PSG : Galatasaray en furie, la carrière d'Icardi brisée net

Icon Sport

Parti du PSG cet été pour se relancer en Turquie à Galatasaray, Mauro Icardi fait face aux mêmes problèmes que l'année dernière avec sa femme et représentante Wanda Nara. Le club turc est à bout.

Décidément, Icardi n'est toujours pas sorti des problèmes. Après ses affaires extra-conjugales la saison passée, le joueur argentin voulait tourner la page pour reprendre sa vie sentimentale correctement et retrouver des sensations avec le football dans un pays de passionnés. Mais à Galatasaray, Icardi n'a pas renoué avec sa passion et retombe dans ses travers. Alors qu'une procédure de divorce a été lancée par Wanda Nara, l'ancien joueur de l'Inter Milan tente toujours de reconquérir sa femme qui semble avoir tourné la page puisqu'elle a quitté le domicile familial. Sans l'accord de son club, Icardi est allé en Argentine pour retrouver son épouse dans un hôtel afin d'avoir des explications sur sa présumée nouvelle liaison avec le rappeur L-Gante. Ce qui a engendré la colère de la direction du club turc qui ne comprend pas le comportement de Mauro Icardi qui s'occupe désormais seul des cinq enfants du couple.

Galatasaray exacerbé par le comportement d'Icardi

Juan Etchegoyen, un artiste argentin et proche d'Icardi, a confié sur le plateau de Mitre Live que la situation du joueur prêté par le PSG agace fortement Galatasaray qui est prêt à rompre le contrat de l'attaquant. « Icardi a immédiatement téléphoné à Wanda, lui a demandé de rentrer en Turquie et de mettre fin à cette farce médiatique. Mauro ne sait plus quels mots employer. Il est en colère et triste à la fois. Galatasaray n'est pas content de ce que fait l'attaquant, qui risque ainsi de mettre fin à sa carrière plus tôt que prévu » a déclaré Juan Etchegoyen qui laisse entendre qu'une fin de carrière semble très proche pour celui qui n'a disputé que deux rencontres officielles avec les Cimbom et qui ne semble plus être préoccupé par son avenir sportif. Ce feuilleton médiatique qui irrite Galatasaray, risque de se poursuivre dans les prochaines semaines à venir.