PSG : 2 signatures en 72 heures, Luis Campos se déchaîne

PSG : 2 signatures en 72 heures, Luis Campos se déchaîne

Icon Sport

Après un dernier match lundi au Japon, le Paris Saint-Germain rentre en France avant d'aller jouer le Trophée des Champions à Tel-Aviv. Et Luis Campos veut avoir deux nouveaux renforts d'ici mercredi.

Il y a une semaine, le PSG officialisait la signature d’Hugo Ekitike, mais depuis c’est morne plaine au Camp des Loges, le club de la capitale n’ayant enregistré aucun renfort et aucun départ. Tandis que plusieurs joueurs sont envoyés loin de Paris, deux renforts devraient débarquer dans l’effectif de Christophe Galtier d’ici 72 heures. Pourquoi ce timing ? C’est tout simplement parce qu’après les huit jours passés au Japon, Kylian Mbappé et ses coéquipiers seront de retour mercredi dans leur centre d’entraînement afin de préparer le match contre Nantes le week-end prochain. Loïc Tanzi l’annonce sans détour, d’ici là, Luis Campos veut rapidement concrétiser deux dossiers évoqués depuis de nombreux jours, ceux de Nordi Mukiele et de Renato Sanches. Si l’un des deux avance très vite, concernant le second c’est pour l’instant le calme absolu, même si les choses pourraient rapidement se décanter à en croire le journaliste du quotidien sportif.

Sanches et Mukiele bientôt à Paris 

En effet, alors que l’accord entre le Paris Saint-Germain et Leipzig concernant Mukiele est bouclé ou presque, et que le jeune défenseur a déjà négocié les termes de son futur contrat de 5 ans avec les champions, pour Renato Sanches c’est le monde du silence. Tandis que le milieu de terrain portugais du LOSC a clairement fait savoir à ses dirigeants qu’il voulait signer au PSG, Olivier Létang a donné à Luis Campos ses conditions financières pour libérer son joueur. Et pour l’instant, Paris ne veut pas se livrer à la surenchère attendue du côté de Lille. Alors, si Renato Sanches s’agace de cette situation, L’Equipe affirme que le conseiller sportif de Nasser Al-Khelaifi va tout faire pour que l’opération se finalise, l’idée étant que les deux futurs renforts soient présents avec leurs nouveaux coéquipiers au moment de la reprise ce mercredi. Le challenge est lancé.